Critique de l'anime Afro Samurai

» par SoulJapanExpress le
01 Février 2011
| Voir la fiche de l'anime

Du casting dans l'air - D'entrée de jeu, pour les amateurs de superstars hollywoodiennes qui auront prêtés leurs voix à l'anime, Ron Perlman, Kelly Hu et Samuel Lee Jackson, ces seuls noms seront d'hors et déjà des motivations plus que certaines pour s'intéresser à AS dans un premier temps. Ensuite, Afro Samurai en plus d'avoir les meilleurs doublages jamais vu dans un anime (pour l'instant_sinon les plus chers peut-être) profite de nombreuses qualité qui en ont fait un anime audacieux, imposant et référent.

AS est situé dans l'époque du Japon féodale. Premier repère de distorsion temporelle sur les points d'anachronisme dont les animes hypes raffolent: la fabrication de robot, la présence de temple-usine-labo tout droit du futur, des lasers, des armes à feu, des références musicales Rap, Hip-Hop ...

Pour la petite histoire - Parce qu'il fallait tout de même paqueter tout ça comme il faut dans une trame, ça tourne autour du "Bandeau n°1" dont la possession équivaut à être la personne la plus puissante dans le monde. Voilà l'intrigue et le problème avec cette intrigue, c'est qu'elle a été l'intrigue de base pour de nombreux manga (je n'ai pas ma liste sous la main), un seul et unique but, une seule possibilité, mais on s'apercevra assez vite que ce tracé morne vers une fin inéluctable regorge d'infinies possibilités que As n'aura malheureusement pas pris la peine d'explorer. Avec Afro Samurai il n' y a donc pas de développement (non pas vraiment). Niveau histoire, c'est la récurrence parfaite, éliminer tout ce qui est une menace, donc qui se trouve entre AS et le bandeau numero uno.

Ils ne font que passer - Les personnages - Lesquels? Il ont tous de même réussi à tous les placer en 5 épisodes, ce qui n'est pas rien et ce doit d'être félicité dans les normes, en tout cas pour un nombre d'épisodes aussi court. Aucun des personnages n'est développé (non pas vraiment) et cela est tout de même très ennuyeux car ils ressortent du scénario aussi vite qu'ils y sont rentrés. Une petite rétrospection de l'enfance de As aura apporté un peu de profondeur à l'ensemble, évasive et approximative, voilà...

Ca tranche sec - Afro en trois mots "Tais-toi et Limonade" (oui le dernier décrédibilise nettement le personnage) et c'est avec ces répliques régulières que l'on sympathise avec le personnages, que l'on s'y attache, que l'on essaie de comprendre ce tueur sanguinaire. On imagine facilement que qui que ce soit lui lance un défi est plus que certain de mourir (il y'a des téméraires qui osent malgré cela). Même si l'intrigue et les personnages de Afro Samurai sont assez fade, l'animation en elle-même est plus que suffisante pour garder les yeux rivés sur l'écran. On en revient à son rôle de pur divertissement, en terme de qualité d'animation As est l'un des meilleurs et pourtant tout ne tourne pas forcément autour de cette qualité. Le thème et le débit de l'animation sont tout à fait uniques, la perception de nombreuses et différentes positions de l'angle de vision dynamisent les combats et les personnages. La fluidité, l'harmonie et l'allure des paysages apportent une richesse singulière mais indéniable.

Donc, fondamentalement, on va profiter de quoi? De l'animation, de l'ensemble dynamique, des scènes de combats, une maitrise totale du personnage. Du pur divertissement!

Qu'on le ressuscite!

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (0)
Originale (0)

3 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

SoulJapanExpress, inscrit depuis le 04/02/2011.
AK8.1.13 - Page générée en 0.041 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.183528 ★