Afro Samourai - Kill Bill 3

» Critique de l'anime Afro Samurai par GTZ le
09 Avril 2011
Afro Samurai - Screenshot #1

"Hé Yo, Afro !"
"Confess..."

Demande Ninja Ninja à un Afro impassible. Afro, le visage taillé dans le marbre (Samuel L Jackson la classe ultime), ignore la réplique du Ninja à l'allure grotesque. Afro, lui, suinte la classe. Il poursuit son chemin sur l'allée en bois de la maison d'Okiku. Havre de paix japonais dans ce monde de violence. Son katana aux dimensions impressionnante pend à sa ceinture. Il ne demande qu'à être dégainé. Afro rallume son spliff, cela ne devrait pas tarder. Il poursuit son chemin impassible. Hier soir n'était qu'une interlude. Une seule chose compte : obtenir le bandeau "Number One".


Un petit fond sonore MAD IN RZA flotte dans l’atmosphère, l'ambiance est installée. On est dans Afro Samouraï : univers violent, mélange atypique d'HIP HOP et de samouraïs. Afro est le porteur du bandeau Number Two, il recherche le porteur du bandeau Number One pour le récupérer et venger son père. Pour cela il est prêt à tout, tuer maître, ami et même lui-même. Rien n'arrêtera Afro.

Un récit pur avec un seul objectif et aucune nuance pour un plaisir maximum. Quelle ode au film de série B, aux films de genre.

Afro Samurai - Screenshot #2A l'instar de Kill Bill de Tarentino, Afro Samouraï est une œuvre assumée. Une histoire de vengeance suintant le classicisme doté d'un récit simple et efficace où rien n'est superflu, où rien n'est négligé. Bien huilé, y glisse tout seul quoi, il amène son lot de rebondissements, d'actions et de passions. Rien n'est à jeter.

Le héros est implacable, il ne recule devant rien. Un héros des temps anciens, invincible et surpuissant. Un comme on les aime. Rajouter à cela une sacré classe. Afro pose, remplit l'écran. Son charisme est éclatant, c'est lui le héros de cette histoire, on ne peut le contester. Accompagné de son fidèle acolyte Ninja Ninja, dans la plus pure tradition du Sid Kick, le personnage comique de l'histoire. Loin d'être le boulet, il est celui qui va alléger l'atmosphère, nous faire sourire, et même rigoler. Ninja Ninja est un ninja, mais il n'en a que le nom et les artifices. Il est là pour nous détendre et il remplit très bien son rôle. Afro n'étant pas une œuvre inaboutie, il ne sera pas cantonner au simple rôle du bouffon de service et il réussira à justifier son importance.

Les autres personnages sont tout aussi bien travaillés, tous créés dans un seul but, pétris de classicisme mais tellement bien fait. Tous ils participent à la création de cet univers et donne une identité unique à Afro Samouraï.

Afro Samurai - Screenshot #3Car Afro Samouraï (AS) c'est aussi une ambiance, une atmosphère, un monde qui nous est offert et dans lequel on plonge. Rien que le doublage américain y joue pour beaucoup. Samuel L Jackson donne corps et vie au personnage d'Afro et de Ninja Ninja. Justice joué par Ron Perlman (Blade 2, Alien 4, Hell Boy), est un véritable antagoniste principal. Grand méchant de l'histoire, il respire de classe. Aucun doute possible, c'est lui l'homme à abattre, le Number One. Ajouté à cela une bande son extraordinaire (un tant soit peu qu'on apprécie le Hip Hop) ou au moins d'une qualité manifeste, Afro Samouraï s'est construit son univers. Unique mélange de Ghetto Hip Hop et de campagne sordide du moyen âge Japonais, AS est habité de toute sorte de populations, allant du plus classique samouraï, aux loubards tout droit sortie de Mad Max armé d'un lance roquette, en passant par une secte de vieillards lubriques amateurs de gangsta-rap.

Afro Samouraï c'est aussi une série d'action de la classe prestige. Afro sort son sabre et tranche dans une furie sanguinaire, une violence brute, tarentinesque. Le tout mis en scène avec brio sur une BGM calé sur la mesure.

Afro Samurai - Screenshot #4On est époustouflé. La qualité est indéniable, le tout est peaufiné, le divertissement est là. Les affrontements sont mythiques. Les séquences s'enchaînent, jamais un temps mort. Un rythme effréné poussant Afro de combats mortels en combats mortels. Montant en pression et en spectaculaire, on est scotché. Et oui on peut encore nous surprendre, on n'a encore rien vu. Pour se terminer en apothéose, le film prend fin, car c'en est un. Là on souffle. On vient de voir une série d'exception. On est marqué on ne l'oubliera jamais.

Vous l'aurez compris, au vu de mon effusion de superlatif, Afro Samouraï m'a marqué. Cette série fait partie maintenant de mes références, de ce que je présente si je dois promouvoir de l'animation dans la catégorie action. Car Afro est pratiquement maître de son domaine. Jamais auparavant je n'avais vu pareil série d'animation, et jamais après je ne l'ai ne serait ce qu'entraperçus (à part bien entendu le film Afro Samouraï Resurrection).

Afro Samouraï, je ne le répéterais pas assez, est une série unique, un divertissement de prestige, parmi ces OVNI, ces œuvres dédiées au divertissement. Dans la plus pure tradition et c'est tant mieux. A ranger au côté d'un Kill Bill et d'Une nuit en Enfer.

Afro Samouraï n'est pas seulement une anime qu'il faut voir en tant que passionné d'animation, mais tout simplement en tant qu'amateur de Pop Culture. Cette série est pour ceux qui aiment le cinéma d'action des années 80/90, l'univers des séries B et l'animation japonaise à l'ancienne (Kawajiri etc.).


"He Yo Afro ! Give me the joint "
Répète Ninja Ninja. Afro continue sa route, elle est encore longue et rien n'ébranlera sa détermination.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (2)
Originale (1)

2 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

GTZ, inscrit depuis le 09/06/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.056 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.220942 ★