Critique de l'anime Kaichô wa Maid-sama!

» par Kanapeach le
20 Novembre 2011
| Voir la fiche de l'anime

Kaichô wa Maid-sama (plus sobrement appelé KWMS), c'est un peu l'essence même de mon antipathie envers les shôjos, un anime que je qualifierai de vide, prévisible, soit disant drôle et trop long. Ce genre d'entrée en matière, ça vous laisse deviner la suite je suppose!

Le point de base du scénario propose un paradoxe assez amusant, mais en même temps complètement absurde, une lycéenne se présentant comme féministe avérée travaille le soir en tant que maid dans un café où vieux pervers et jeunes en manque d'amour se retrouvent à reluquer des jeunes filles qui les appellent "maître". J'ai entendu quelqu'un prononcer le terme d'incohérence, c'est pas faux du tout. On ajoute à ça un personnage principal, Misaki, à la personnalité forte, mais qui étrangement m'a paru tellement fadasse, et un bellâtre dans le vent, en l’occurrence Usui, tout un tas de personnages secondaires tous plus inutiles les uns que les autres et vous obtenez une œuvre sentimentalo-culcullapralino-comique. Oui parce que KWMS se revendique être amusant, en tout cas seulement sur le papier de mon côté. Parce que si on appelle amusant des répliques toutes trouvées et portées, des réactions exagérées et l'utilisation bien trop intensives de la SD (super deformed), alors on a pas franchement la même vision du mot marrant.

L'aspect très "sans inspiration" se retrouve en fait un peu dans tous les domaines imaginables. Outre le scénario (qui n'arrive décidément à avancer qu'en 3 épisodes), la psychologie générale proche du néant, l'aspect graphique dans sa généralité se voit lui aussi touché par ce fléau. Le chara-design n'apporte rien au genre (encore et toujours cette impression de déjà-vu sur ces personnages bas-en-couleur), les décors sont vides et bien peu nombreux (de tête, il y a le lycée, la maison de Misaki et le maid-café... Ah oui et deux rues), bref c'est franchement pas joyeux, sans oublier l'abus de SD précédemment évoqué. Reste une animation somme toute dans la moyenne mais une répétition quasi constante de certaines scènes à tel point qu'elles en deviennent lassantes.

Enfin l'aspect musical de l'anime est plus qu'anecdotique puisque, contrairement à ce que semble indiquer l'OST de l'anime, j'ai eu l'impression de n'entendre que 3 pistes différentes en 26 épisodes. Maintenant, avec le recul, je me rends compte que dans cet anime, une grande partie des défauts proviennent d'une réutilisation de bien trop de points.

D'ailleurs, l'ultime reproche qui clôturera cette mise à mort, c'est la critique du format bien trop étendu et à l'origine même de ces répétitions. Il aurait au moins fallu diviser par deux le nombre d'épisodes, enlever tous ces passages et mini scénarios inutiles (l'arc de la plage en particulier) et on aurait peut être eu droit à une production sympathique.

C'est sans regret que j'attribuerai cette note, quitte à m'attirer les foudres des fans, mais la poudre aux yeux ne fait pas effet bien longtemps, trop long, trop lassant, trop tout, Kaichô wa Maid-sama n'a pas grand chose pour lui si ce n'est un départ irrationnel, ou tout du moins rien pour m'accrocher (même si j'ai fini la série...).

PS: en fait c'est plutôt 3,5 mais je vais arrondir au dessus histoire d'être un peu plus en phase avec la globalité des notes.

Verdict :4/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kanapeach, inscrit depuis le 10/08/2011.
AK8.1.13 - Page générée en 0.051 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.194283 ★