Kuroko No Basket, The Basket Witch Kuroko Plays.

» Critique de l'anime Kuroko's Basketball (TV 1) par Anon le
17 Mars 2014
Kuroko's Basketball (TV 1) - Screenshot #1

Eh, quoi? Vous voulez que je regarde un anime de sport? Même pas en rêve! Kuroko No Basket, une perle? Bon, okay, okay, je regarde deux trois eps pour vous faire plaisir, et....comment ça, j'ai déjà fini la série?
"Devenons les meilleurs du Japon!" Amateurs de basket (ou pas) bienvenue dans un pur shonen nous plongeant dans les aventures d'une équipe de lycéens basketteurs.
Le thème est visité et revisité pour tous les sports, alors qu'est ce qui différencie Kuroko de la masse?

Primo, Kuroko lui même. Si son nom n'apparaissait pas dans le titre, on pourrait douter qu'il s'agit du héros. Discret, quasi inexistant même, cet adolescent est qui plus est....une vraie plaie au basket. Découvrez le premier joueur à ne pas savoir mettre un panier!
Kuroko a cependant un talent, il lui en faut bien un: il sait faire des passes. Et quelles passes, s'il vous plait. Tout ce qu'il lui faut, c'est un joueur capable de le suivre. Un joueur dont il puisse être "l'ombre".
Ce joueur, c'est Kagami. Fraîchement débarqué d'Amérique, ce stéréotype nekketsu du grand gaillard sanguin n'est pas un miracle d'originalité mais il est loin d'être antipathique, et il faut bien une personnalité bouillonnante pour compenser celle de Kuroko.
Avec leur équipe, le lycée Seirin, les voilà partis à la conquête du Japon. Certes, de nombreuses équipes avec des techniques plutôt surprenantes viendront se mettre en travers de leur route, mais leur pire ennemi, c'est la Génération des Miracles. Cinq basketteurs (Kuroko étant le sixième) exceptionnels répartis comme par hasard dans cinq équipes différentes. Leurs personnalités sont aussi diverses que bien déterminées, mais on ne peut leur refuser un certain charisme et le don de faire passer les matchs de basket dans une compétition à la limite du paranormal tant les moyens utilisés dépassent le genre humain....

Kuroko's Basketball (TV 1) - Screenshot #2Niveau personnages, en dehors du surprenant Kuroko, on se retrouve face à des séries de clichés, déplaisants ou non, tout dépend des goûts. Il n'y a guère de nuances de caractère, nous ne sommes pas dans un anime psychologique, voyez vous.
Comme dit plus haut, le chara design offre des idées parfois....critiquables pour différencier les personnages et leur imposer une personnalité. Ainsi, tandis que les joueurs 'lambda" ont le droit à des cheveux bruns ou noirs, la génération des miracles se voit dotée de chevelures vertes, bleues....le capitaine à même le droit à des cheveux roses plus des yeux vairons, quant à Kuroko, gare aux angles hasardeux de la caméra face à un chara qui vire facilement au moche s'il n'est pas abordé convenablement.
Musicalement, tout est question de goût, comme d'habitude, mais je dirais que ce n'est rien de franchement exceptionnel, voire même oubliable très facilement.

Je critique et je me moque, mais Kuroko no Basket a réussi à me faire engloutir ses vingt-cinq épisodes en un temps record, il y a bien une raison à ça.
Le rendu des matchs est incroyable. L'animation n'est pas toujours au top mais l'ambiance est là. Il ne s'agit pas, comme je le disais plus haut, de se contenter de balancer des techniques surréalistes ou de dévoiler des talents improbables durant un match. Les analyses de jeu sont présentes en permanence et compréhensibles même pour le plus inculte. Et il règne une tension monstrueuse. Chaque match vous happe dans une spirale de stress et d'excitation, où vous vous surprenez à retenir votre souffle devant les actions périlleuses, à insulter les joueurs adverses et à crier de joie quand votre équipe favorite remporte la victoire. Oh, wait, c'est un anime, pas une vraie compétition.....
Des styles de jeux, il y en a pour tous les goûts, du plus libre, au classique, mêlant arts martiaux, etc, ce qui fait de chaque match une découverte, et une recherche des contre attaques intensive.
Les connaisseurs en basket pourront sans doute s'amuser à décortiquer les affrontements qui en dehors du registre shonen "je tire du milieu du terrain et j'ai le temps de retourner sous mon panier avant que ma balle ne rentre dans le panier adverse", "je fais des passes qui traversent le terrain en créant une tempête" ou "je fais des sauts à rendre jaloux un kangourou" Kuroko no Basket est fidèle aux règles du jeu et chaque match nous livre son lot de fautes diverses.
Quand à ceux qui, comme moi, n'y connaissent rien, vous pouvez vous contenter d'être totalement absorbé par l'action, c'est tout aussi plaisant.

Alors Kuroko's Basketball, c'est une série de combats rassemblés autour du basket. Le combat de Kagami qui veut vaincre la génération des Miracles; le combat de Seirin pour monter toujours plus loin; le combat de Kuroko pour démontrer à ses anciens coéquipiers que son basket, "the basket witch Kuroko plays", ce beau basket à la shonen "l'union fait la force", est le meilleur des baskets. Vaincra, vaincra pas, watch and see....

Une conclusion? Je n'aime pas le basket. Pas le regarder, en tout cas, en réel comme en anime. Mais j'adore Kuroko no Basket, parce que la passion, même à travers un écran, même en manga, ça se transmet. Sur ce, je vous laisse; y'a l'a saison 2 qui m'attend.

(PS: c'est 9,5.)

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (7)
Amusante (3)
Originale (0)

9 membres partagent cet avis
5 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Anon, inscrit depuis le 28/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.045 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.171063 ★