Critique de l'anime Seitokai Yakuindomo (TV 1)

» par Nakei1024 le
26 Décembre 2011
| Voir la fiche de l'anime

Un lycée urbain comptant 90% d’élèves féminines, un conseil des élèves composé de 3 jeunes et jolies demoiselles aux caractères plutôt affirmés et d’un seul garçon. On a là les ingrédients pour une bonne comédie romantique accompagnée de fan-service, de comportements pervers et de délires masculins prêts à tout pour assouvir leurs fantasme.

Vous y croyez encore pas vrai ? Eh bien vous avez perdu…

Pour une fois, ce sont les lycéennes qui prennent le rôle des perverses qui s’assument, et ce sont les garçons qui en font les frais. Enfin surtout Tsuda, parce qu’à part lui, les autres mâles qui ont la chance de fréquenter cet établissement récemment passé mixte semblent avoir acquis le pouvoir de se rendre invisible aux yeux des spectateurs et de leur entourage. Tel un Kyon pris en solde, il joue essentiellement le commentateur blasé et un brin fatigué des multiples sorties de ses nouvelles camarades (surtout 2 d’entre elles) et même des profs, qui se sont apparemment données le mot pour avoir l’esprit particulièrement mal tourné. Que ce soit un simple réflexe défensif devant l’arrivée nouvelle de testostérone dans leur établissement, un comportement habituel ou un sens inné de la perversion, les vannes foireuses et quiproquos déplacés fusent dans tous les sens durant la quinzaine d’épisodes (13 + 2 bonus) composant l’anime.

Si au début il est clair que ça peut faire rire et sourire (l’effet de surprise voyez-vous), on ne peut s’empêcher à un moment de penser que l’on aurait pu mélanger tout ça avec d’autres registres que la simple crudité des propos. C’est d’autant plus regrettable qu’on imagine très vite une petite love-story entre Tsuda et certaines de ses rencontres, mais en dépit de nos espérances, rien ne se passe et on continue l’enchaînement de gags plus ou moins teintés d’idées et représentations perverses.

On arrive ainsi à la fin de la série et même en ayant comme moi apprécié ce léger renversement de certains codes habituels de la japanimation, on ne peut que regretter que l’anime ce soit enfermé dans la même recette d’un bout à l’autre, sans chercher à varier un temps soit peu sa formule (quitte à prendre des voies et ficelles plus classiques).

Je ne peux pas dire que je me sois ennuyé, mais je sanctionne quand même le manque de renouvellement et la légère déception face à mes attentes déçues en fin de série.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Nakei1024, inscrit depuis le 05/01/2007.
AK8.1.13 - Page générée en 0.042 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.198384 ★