Critique de l'anime True Tears

» par kuchiki byakuya le
19 Août 2008
| Voir la fiche de l'anime

Nouveau drama que j'ai commencé par curiosité plus que par envie, cette série est dans la lignée des Clannad et autres.

Malheureusement, True Tears ne parvient pas à se hisser à leur niveau mais est-ce étonnant? Non car d'une part, ils avaient mis la barre très haute et d'autre part, il lui manque un petit quelque chose pour nous faire vibrer. L'histoire, sans être mauvaise, se cantonne à un classicisme, surement pour ne pas dévier vers une explication finale trop en décalage. Certes, Clannad m'avait charmé pour la même raison mais True Tears ne compense jamais cette simplicité. C'est joli, bien écrit mais pas assez magique. L’intérêt se limite aux premiers épisodes dont la trame mise en place ne dure pas assez longtemps.

De plus, ce qui joue contre l’anime est le triangle amoureux. On retombe donc dans le basique, qui casse totalement le peu de poésie amené par Noe. Tout le passage parlant de cette relation complexe m’a fait vraiment peur et j’ai même cru une fin à la School Day, c’est tout dire. Le vrai problème est que le scénario finit par ne parler que de ca alors que finalement, il n’y aucune surprise. Cela ne contribue qu’à rendre le héros pathétique, aussi frivole qu’une mouche entre deux pots de miel.

Les personnages frisent chacun leur tour la crise de nerf, de manière parfois injustifiée, plus pour combler une histoire vide que pour ajouter un effet dramatique. La mère de Shinichiro est passée maitre en la matière mais Hiromi n’a rien à lui envier. J’ai du mal à croire qu’elles ne soient pas mère et fille. Noe sauve un peu le lot avec son mystère même si parfois, on peut attribuer ca à une crise de folie. J’ai apprécié aussi le meilleur ami, classique dans sa bouffonnerie mais plus mature qu’il n’y parait lorsqu’il se trouve en face d’une situation difficile.

Le design, en revanche, ne souffre d’aucune faiblesse. Les nombreux paysages enneigés sont magnifiques et créent une ambiance féerique. On ne retrouve pas la même qualité que dans ses voisins mais il faudrait être dur pour ne pas aimer. La musique est douce, touchante quand il le faut mais pas inoubliable.

Une idée de départ attrayante mais mal reprise car on perd vite le fil, le personnage central (= Noe), disparaissant complètement à un moment. Une petite déception donc car il n’y a pas assez de folie pour devenir une série phare, la faute à des personnages trop classiques.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

kuchiki byakuya, inscrit depuis le 24/08/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.042 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.189731 ★