FLCL

FLCL

Medical Mechanica, un fabricant de matériel médical, a fait construire une grande zone industrielle dans une petite ville. Elle rejette des fumées blanches et pollue l'atmosphère. Un jour débarque Haruko, une jeune femme pilotant une Vespa. Elle frappe Naota avec une guitare et réveille un robot prénommé Kanchi qui sort de la tête du jeune garçon... Haruko prétend être un agent de la police de l'espace venu sauver la ville du mal qui la guette.

Jun Mizuki (Naota), Mayumi Shintani (Haruko), Izumi Kasagi (Mamimi)

  • Licencié : oui
  • Titre français : FLCL
  • Editeur: Dybex
1.
Furi Kuri
フリクリ
Fuli Culi (fr)
Fooly Cooly (en)
Première diffusion: 26/04/2000
2.
Fista
ファイスタ
Fista (fr)
Fire Starter (en)
Première diffusion: 21/06/2000
3.
Maru-Raba
マルラバ
Marlaba (fr)
Marquis de Carabas (en)
Première diffusion: 23/08/2000
4.
Furi Kiri
フリキリ
Furi Kiri (fr)
Full Swing (en)
Première diffusion: 25/10/2000
5.
Bura-Bure
ブラブレ
Bura Bure (fr)
Brittle Bullet (en)
Première diffusion: 21/12/2000
6.
Furi Kura
フリクラ
Fuli Cula (fr)
FLCLimax (en)
Première diffusion: 16/03/2001
  • FLCL - Screenshot #1
  • FLCL - Screenshot #2
  • FLCL - Screenshot #3
  • FLCL - Screenshot #4
  • FLCL - Screenshot #5
  • FLCL - Screenshot #6
  • FLCL - Screenshot #7
  • FLCL - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par DamL le 06-09-2018

10

Naota grandit et grandir c'est se plier aux règles, s'est repasser sa vie maintes fois, et effacer les plis de l'adolescence, qui nous aura chiffonnés de questions sans réponse . Ainsi tous les jours nous irons travailler, repasser, vaporiser une fumée qui nous cachera l'existence d'un autre monde, grandir ça fait peur . Bref grandir c'est aussi se chercher, adopter de nouvelles attitudes pour se donner un genre, fumer, boire des boissons amères , la confrontation avec l'autorité (le père) et de nouveau désir, oui Flcl a une idéologie de l'enfance très freudienne ... L'adolescence est un mélange d'enfant et d'adulte qui se veut assez ingrat (bouton, corps pas bien formé) ... C'est un [...] Lire la critique

#Par Duna le 07-11-2011

10
♫ Fuli-culi fuli-cula fuli-culi-fuli-culaaaa ♫

Il y a des animés, bons et longs, qu'on n'a pas le courage de revoir parce qu'on ne s'attend pas à être surpris ni à découvrir quelque chose qui nous avait échappé. Là, je ne compte plus. FLCL, ça part dans tous les sens, on se dit que ce n'est pas possible de venir à bout des toutes les voies interprétatives que lesquelles il embarque notre cerveau. "Ah ! Il est vide, tu l'as perdu ?" On passe par tous les genres, par toutes les émotions aussi. Un peu comme une crise d'adolescence ? Pourquoi pas ! En tout cas, les cornes et les oreilles vont à merveille avec l'acné, et on regrette quand tout est parti. En bref, ces six shots de FLCL, c'est un cocktail plus strong qu'une [...] Lire la critique

#Par Cyann le 03-10-2010

8

Cela fait maintenant un moment que je voulais faire une critique sur cet animé... J'ai découvert cet animé par pur hasard, alors que je regardais les DVD de Kenshin le Vagabond, la bande annonce d'un animé complétement déjanté me sauta aux yeux. L'envie irrépressible de voir cette mini-série me comprima le coeur mais je n'en trouvais pas la trace, je dus donc me résigner et attendre... Quelques années plus tard, par le plus grand des hasards, je le vis enfin et je me jeta sur l'occasion. FLCL!! C'est de le genre d'animé que l'on pourrait renommer : l'art de se laisser surprendre Il faut être bien accroché, l'histoire va vite, très vite, et la meilleure des solutions c'est de se [...] Lire la critique

#Par Krokko le 16-04-2010

10

Un homme à la mine sombre sort du métro. La journée a été bien rude, les transports bondés n'ont pas arrangés à sa détresse et son rendez-vous s'est très mal passé. Mais son visage s'éclaire au fur et à mesure que l'ascenceur monte vers son étage. Il ouvre la porte et court à travers la maison sans fermer derrière lui ou sans même dire bonjour à sa femme pour aller dans la salle du PC. Mais elle ne s'en fait pas, son mari a juste besoin de sa dose de FLCL pour se sentir bien! En voilà un animé qu'il est bon, qui fait planer et tout et tout. Je profite de ce second visionnage pour pondre cette petite critique. Une véritable merveille que voilà mes amis! Nous sommes en présence de ce que [...] Lire la critique

#Par itachite le 10-04-2010

2

Fuli Culi? Mais qu'est-ce que c'est? C'est original certes, et alors? On ne comprend rien a quasiment tout, et quand on croit comprendre quelque chose ca repart encore plus loin, plus haut et surtout plus vite ......... dans l'irréalisme et l'absurdité la plus totale. Ça en fait rire certains? Certains trouvent ca génial? Moi je trouve que c'est complétement ennuyant, mais surtout très fatiguant que ce soit pour les yeux, la tête, ou les oreilles. On a beau se forcer a regarder les épisodes, on espère que ca va prendre forme a la fin. Et bien non. On a toujours des robots qui sortent de la tête de naota et qui combattent je ne sais quel ennemi, haruko qui se trimballe toujours [...] Lire la critique

#Par Faustt le 02-01-2009

3

La Gainax s'est faite une solide réputation en sondant très fortement le cœur et l'esprit de ses personnages, souvent torturés, donnant à l’ensemble une forme de délire graphique et narratif : c'est le cas d'Evangelion ou de Kare Kano par exemple. Mais le trop est l'ennemi du bien et le "nawak style" a trouvé sa limite : FLCL... Tout a déjà été dit sur "le scénario". J'utilise ici des guillemets tant il est difficile de trouver un fil conducteur à tout cet imbroglio qui part dans tous les sens... Certains y verront peut être un ou plusieurs message, mais moi, j'ai surtout l'impression que le "scénariste" a dit aux membres de l’équipe technique un truc du genre : "Je tiens un super [...] Lire la critique

#Par Sacrilège le 17-10-2008

6

Surprenant, étrange ? Et pas qu’un peu. A dire vrai j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, vu que normal elle est omniprésente alors qu’on l’ignore, elle est complètement déglinguée et surréaliste. Oui sauf qu’en général ce n’est pas vraiment gênant pour un anime anti conventionnel tel que celui-là vu qu’il y a toujours quelques bribes de semblants de fil rouge pour pouvoir s’accrocher et tenir … pas là. C’est ici beaucoup trop décousu jusqu’à remettre l’intérêt pour cet anime en cause. Evidemment ce que je dis là peut être pris complètement à contre pied et retourné pour en faire des qualités indéniables d’un anime hors du commun qu’il faut à tout prix voir pour avoir une optique [...] Lire la critique

#Par kuchiki byakuya le 24-08-2007

2

J'avoue m'être posé beaucoup de question sur cet animé. Je savai que cette série était complétement délurée mais à ce point........ c'est surnaturel. Je comprends que certains aient pu apprécier une oeuvre aussi originale car elle offre de nouvelles perspectives à la japanimation mais personnellement, ca ne me séduit guère. Je ne savais pas quoi penser de cet ovni au début mais plus le temps passait et plus je me lassais de toutes ces pitreries sans queue ni tête, qui finissaient par me provoquer un mal de tête carabiné. L'histoire se perd très rapidement et on ne parvient pas à suivre un semblant de scénario, déjà complexe mais intéressant. Visuellement, FLCL est surchargé d'image, de [...] Lire la critique

#Par gabello le 19-06-2007

9

Furi Kuri est pour moi une des grosses références du genre. C'est un animé qui a un peu mis les pieds dans le plat des mechas, des héros gamins niaiseux, et de la Sf prétentieuse. Survolté, rock n roll mais eh oui, aussi poétique parfois. Furi kuri flirte avec l'absurde bien souvent et je comprends bien les critiques négatives qu'i a pu recevoir. Il ne faut pourtant pas oublier à quel point il était novateur à l'époque et combien il a inspiré nombre de mangas modernes, tant par l'animation très libre que par son rythme, sa maturité, ou encore sa narration alambiquée. Stupeur et explosion de rires Lire la critique

#Par suprshinoa le 20-03-2007

3

A tous ceux qui souhaiteraient regarder cet anime, je vous le dis haut et fort : Attention cette série est complètement barjo !!! Entre délires psychédéliques et parodies de références m'étant inconnues, le succès de Furi Culi reste pour moi un immense point d'interrogation. Autant le dire tout de suite, moi qui n'apprécie pas trop le loufoque et le déjanté, j'en ai pris plein la face cette fois. Résultat, j'ai absolument rien bitté à l'histoire (si histoire il y avait) et le visionnage m'a été extrêmement pénible, même réparti en quelques mois pour les 6 malheureux épisodes. C'est bien simple, Fuli Culi c'est un peu une succession de situations totalement insensées, de gags franchement [...] Lire la critique

#Par beber le 04-03-2007

5

Tel l'oiseau frappé en plein vol par la balle du chasseur, tel le contribuable frappé de plein vol par son taux de prélèvement, tel le chaton qui traverse la baie vitrée et qui ben forcément, vu qu'elle est fermée..., moi je n'ai rien compris à Fuli Culi. Non pas que l'on soit ici en présence d'une série particulièrement intellectuelle, mais ici, c'est plus le flou dejanto-artistique qui perd son spectateur dans le néant de l'incompréhension universelle. Ou tout simplement qu'il faut un auditoire avisé. Un auditoire sous acide, ayant pris 2-3 cachtons d'Exta, et pis ayant finit de vider son [...] Lire la critique

#Par Starrynight le 25-10-2006

5

Que donnerait une adaptation des aventures du "Crazy squirrel" de Tex Avery en anime ? Vraisemblablement quelque chose proche de FLCL. Le moins qu'on puisse dire de cet anime est qu'il est totalement déjanté. J'ai beau aimer d'habitude les histoires loufoques, j'ai un peu saturé avec FLCL : une histoire abracadabrante et sans queue ni tête, une galerie de personnages frappadingues (le père de Naota, par exemple, est bon pour l'asile). La palme d'or du cas pathologique revient sans conteste à Haruko, véritable danger public lorsqu'elle conduit (si on peut appeler ça conduire) son scooter à toute berzingue. Son arme favorite et multi-usages : sa propre guitare électrique avec laquelle elle [...] Lire la critique

#Par AngelMJ le 13-01-2006

8

L'expérience FLCL ne peut laisser personne de glace, de par son côté original et parfois un peu fouillis, ou encore par sa réalisation de très bonne qualité.    Techniquement, Gainax a mis le paquet. L'animation est incroyable, les couleurs explosent, tout se mêle et tout s'enchaîne de façon rapide et magistrale. Bien que certaines scènes soient un supplice pour les yeux, on ne peut rester insensible à la qualité graphique de l'anime. Visuellement parlant, FLCL est une oeuvre contemporaine à lui seul.    Les personnages et le scénario sont complètement décalés, barjots, absolument irrésistibles! Chacun apporte sa part de folie à l'anime, le tout ensemble donnant vraiment l'impression [...] Lire la critique

#Par Tasuki le 18-04-2005

9

Ce qui plaira de prime abord chez FLCL c'est la qualité technique et même si on ne pige décidément plus rien au scénario on peut admirer les dessins, les jolies couleurs qui défilent et les bullet times qui n'ont rien à envier à Matrix. Le graphisme est vraiment un exploit, autant par son originalité (la séquence de l'épisode 1 en manga vivant: impressionnante) et belle (les dessins faits mains qui constituent les décors) Le scénario... vraiment très original enfin bien l'idée de départ ne le soit pas vraiment, des robots, un ET et des cornes qui poussent dans tous les coins... Mais le développement de cette idée assez saugrenue est telle que l'on ne peut pas s'empêcher d'admirer les [...] Lire la critique

#Par Megumi le 05-03-2005

9

Lorsqu'on regarde pour la première fois Flcl on pourrait croire que les réalisateurs étaient sous acide...    Pourtant loin de moi l'idée de penser que Flcl est un mauvais anime...au contraire, j'adore!     Les personnes tout d'abord sont graphiquement superbes, pouvant avoir l'air drôles, émouvant, inquiétant...    La réalisation ensuite est aussi très originale, les mouvements de caméra donnent le tournis surtout lors de la scène du kissous dans le premier épisode^^    La musique...ah la musique! Rien que pour le délicieux son des Pillows je pourrais regarder cet anime es rythmes endiablés qui corresponde tout àfait à l'anime.    On pourrait ensuite trouver des défauts à cet [...] Lire la critique

#Par Diyo le 18-11-2004

9

Ce qui frappe dès les premières minutes dans FLCL, c'est sa qualité technique et l'originalité de la mise en scène et de l'approche graphique. Une véritable claque visuelle. On peut ne pas aimer car ça part dans tous les sens mais force est de reconnaitre que c'est d'une beauté fantastique et que l'animation atteint largement le niveau des meilleurs films, notamment du Studio Ghibli. C'est la cinquième fois que je regarde FLCL et plus je le regarde plus je l'aime. Après avoir lu le manga, la compréhension en devient légèrement plus aisée. Ca reste néanmoins sacrément tordu. Je ne vais pas vous exposer à nouveau ma manière de voir FLCL car je l'ai déjà fait pour le manga. Toutefois, pour [...] Lire la critique

#Par Heichi umeno le 16-08-2004

10

Tout à fait d'accord avec ce qui s'est dit précédement, mais j'ajouterai:    Le scénario FLCL ressemble à ce genre de délire qu'on peut avoir avec des potes, ce genre de comique de situation qui fait qu'on est mort de rire à en avoir des courbature le lendemain... sauf que ce genre de délire est totalement inénarrable, et si l'on souhaite produire le même effet d'hilarité chez quelqu'un n'ayant pas assisté a la scène, c'est généralement voué à l'échec.    Mais pas dans FLCL.  C'est débile, c'est absurde, c'est tordu.  C'est fantastique.    La qualité de la note vient aussi de la facilité à vivre ce manga (seulement 6 épisodes, tous très complets) et tient compte de la grande qualité [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.033 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.151376 ★