De la beauté d'un Avril...

» Critique de l'anime Your Lie in April par blablablou le
21 Mars 2015
Your Lie in April - Screenshot #1

Il est véritablement difficile de pouvoir noter objectivement un anime qui parle autant à vos sentiments. Pourtant, mes collègues avant moi seront d'accord sur l'incroyable finesse à laquelle j'ai pu assister durant ce visionnage.
Je ne vais pas m'attarder sur l'aspect technique de l'anime, car il est absolument irréprochable. Les chara-design sont précis, l'animation fluide et réaliste. Les dessins lors des scènes de printemps sont à couper le souffle. J'ai toujours rêver de voir les fameux cerisiers en fleurs, mais après cet anime, je dois avouer que cette envie s'est décuplée à l'infini. Les doublages sont vraiment bien réalisés et collent parfaitement aux personnages, sans niaiserie aucune.
En revanche, j'aurai envie de vous parler de ce que mon cœur a ressenti. La musique classique est, à mon sens, un peu plus subtile que celle populaire quant au message qu'elle veut faire passer. Les retours tonitruants, les pianissimo, les forte et compagnie font d'autant plus vibrer le spectateur qu'il se sent captivé par ce qu'il entend. Il faut tendre l'oreille, rester attentif, se laisser bercer, se laisser porter, ou même se contrarier avec elle. Je pense que cet exaltant saisissement, je l'ai ressenti pour la première fois dans Pierre et le Loup de Prokofiev adapté par Disney. Je le perçois à nouveau ici. Les personnages sont vivants au rythme de la musique . Ils jouent, comme s'ils étaient réellement mués par leurs instruments imaginés, on se sent emporté par leurs émotions, on voudrait pouvoir être à leur place... Chaque passage, chaque épisode est méticuleusement découpé pour que l'on soit asservi, qu'on en redemande. On croque à pleines dents cette tranche de vie, car les personnages sont plus vrais que nature. Je dois avouer, un peu honteusement, que je suis moi aussi tombé amoureux de Kaori. Un peu par défaut, et beaucoup par délice.
Vous savez, il y a un sentiment particulièrement mélancolique que l'on peut avoir par certains moments, le genre de sentiment que Proust nous fait partager en mangeant sa madeleine. Cette émotion, je l'ai éprouvée en voyant cet anime. C'est aussi avec une grande tristesse que je l'ai quitté.

Le printemps est arrivé et je peux vous assurer qu'il n'y a pas plus idéal comme sensation pour le commencer.

Verdict :10/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (11)
Amusante (0)
Originale (1)

12 membres partagent cet avis
2 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

blablablou, inscrit depuis le 03/10/2009.
AK8.1.13 - Page générée en 0.038 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.159590 ★