Critique de l'anime Hanada Shônen-shi

» par Nakei1024 le
13 Juin 2009
| Voir la fiche de l'anime

Une véritable perle qui mériteraient d’être davantage connue du grand public, c’est le premier commentaire qui me vient après avoir enchaîné les 25 épisodes de cet anime.

Le thème du héros capable de voir les fantômes et esprits n’en est pas à son premier coup d’essai, mais hormis Kamichu (autre excellent anime que je conseille vivement), je n’ai pas en mémoire d’autre titre qui ait traité le sujet avec une ambiance aussi légère et attachante qu’ici, de sorte qu’il puisse être vu par toutes les classes d’âges (même le très réussi Mushishi reste selon moi à réserver à un public un peu plus mature). En visionnant cette série, on ne peut s’empêcher de songer aux diverses productions Ghibli à cause de l’ambiance agréable qui ressort des épisodes. Cependant hormis les fantômes, on trouve finalement assez peu d’éléments du folklore Japonais et le jeune Ichiro doit bien souvent résoudre ses problèmes de fantôme sans aide extérieure ni pouvoir surnaturel, juste en se servant de sa tête.

Si l’ambiance générale de l’ensemble se veut assez détendue voire comique, la plupart des histoires concernant les fantômes sont en revanche pleines de mélancolie et de tendresse, car on parle quand même de morts, et leur passé est suffisamment crédible pour que n’importe qui puisse s’identifier facilement à eux et se sente (d’une manière ou d’une autre) concerné par les évènements vécus. Pour faire simple, on a affaire à un excellent dosage entre séquences comiques et mélancoliques.

J’en viens justement aux différents personnages, à commencer par notre jeune médium dont on peut sentir l’évolution tout au long de l’anime : d’un gamin braillard, polisson et capricieux dans les premiers temps, on passe peu à peu à une petit garçon plus mature et réfléchi (même s’il reste toujours une forte tête qui peut difficilement tenir sa langue). Il faut dire que ça changerait n’importe qui de côtoyer la mort, la douleur des proches d’aussi proche et de découvrir le passé des esprits auxquelles on vient en aide. La plupart des fantômes croisés possèdent d’ailleurs une personnalité bien définie et satisfaire chacun pour lui permettre d’accéder au paradis peut assez rapidement se transformer en parcours du combattant, ma préférée restant quand même « madame Catherine » (Mandamu pour Ichiro) qui en plus d’avoir un look très particulier m’a bien fait rire à chacune de ses apparitions, mais elle s’avère très vite être l’un des soutiens les plus importants du jeune garçon (même si ce soutien n’est pas gratuit…). Autour de ce petit groupe déjà bien rempli, on retrouve l’ensemble des habitants du petit village et les camarades de classe d’Ichiro, qui le soutiennent comme ils peuvent dans ses aventures, malgré leur incapacité à voir les esprits.

Outre les histoires de fantôme, c’est également toute une fresque du Japon des années 50 à 70 qui nous est présentée dans l’anime, oscillant entre tradition et modernité, avec des facettes plus ou moins positives de la vie à cette époque (les mariages arrangés, le trafic de jeunes filles, mais également la vie familiale et communautaire où tout le monde se connaît et se soutient…).

Techniquement, le graphisme se veut sobre et enfantin avec des couleurs chaudes et agréables. Les génériques font penser à des clips de boys-band et ne sont peut-être pas les plus adaptés à cette production, mais j’ai vu pire, donc tant qu’on ne les passe pas en boucle ils se laissent regarder.

Pour conclure, il s’agit d’une très bonne petite série qui malgré une ambiance un peu gamine charmera petits et grands, et rappellera un bon Ghibli comme Totoro ou Chihiro. Dommage qu’il ne soit pas d’avantage connu du grand public.

Je lui mets 8,5/10.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Nakei1024, inscrit depuis le 05/01/2007.
AK8.1.13 - Page générée en 0.08 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.187848 ★