Critique de l'anime Kanon [2006]

» par Soren le
04 Janvier 2011
| Voir la fiche de l'anime

Kanon...Kanon... Que vais-je faire de toi? Tu m'ennuies un peu là. Je ne t'aime pas assez pour t'encenser, mais ne te détestant pas je ne peux pas non plus te dégommer. Après réflexion gardons le bazooka pour la prochaine fois et allons-y tranquillement.

Nous avons donc ici la deuxième adaptation télévisée de Kanon. "Hey c'est quoi Kanon?" me lance-t-on depuis le fond. Simplement dit, Kanon est un jeu de cul. Et de la famille de ceux te proposent en option de pleurer un coup. Pourquoi prendre la peine de mentionner ce détail? Parce que ça se voit un peu. Beaucoup. Kanon 2006 garde principalement deux séquelles de cette ascendance: son chara-design et le découpage de son histoire.

Ne comptez pas sur moi pour vous faire l'éloge du chara-design des demoiselles. Celui-ci est plutôt générique pour un animé de ce genre. Pour ceux qui dorment déjà à moitié ça veut dire laid. Non franchement les poupées aux yeux embués qui font la moitié du visage je peux pas. En parlant de visage elles ont un peu toutes le même, le designer s'amuse à changer juste la couleur des yeux et les cheveux tel un Hisashi Hirai* qui se serait mis aux eroge. Évidemment elles ressemblent à des gamines de 10-12 ans alors qu'elles sont au lycée. Là normalement je glisse une vanne sur ceux qui jouent à ce genre de jeu mais je vous en fait grâce.

Je n'ai pas parlé des mecs mais il n'y a pas grand chose à en dire. Ils sont génériques mais regardables, rien de remarquable mais rien de moche non plus.

*2eme fois que je place un troll sur Gundam Seed(Destiny), je le ferai plus promis.

On ne peut que regretter que Kyoto-Animation n'ait pas refait le chara-design parce que pour le reste l'aspect visuel est au niveau de ce que l'on peut attendre des créateurs de "La mélancolie d'Haruhi Suzumiya". Comme dans cette dernière les décors sont classiques(la ville, le lycée) mais sont très soignés. Le plus ici c'est que l'histoire se passe en hiver, et la neige omniprésente donne des panoramas vraiment enchanteurs. C'est pas du Shinkai mais ça régale quand même bien les rétines. Côté animation on est en dessous de la performance d'Haruhi mais ça reste du bon.

La deuxième conséquence de l'origine de Kanon 2006 se voit sur son déroulement. Le visual novel reposant sur le principe des routes, 2 options se sont offertes pour adapter l'histoire: mélanger les routes, ou les adapter séparément et rebooter à la fin de chacune façon Amagami SS. KyoAni a choisi la première. Mais ces messieurs ont été un peu feignants. Ce qui donne un déroulement "présentation=>arc de machin=>on fout machin au placard=>arc de truc..." sur 24 épisodes. Un peu facile et frustrant que de ne pas se donner la peine de vraiment faire cohabiter tout ce petit monde. L'autre problème c'est que même si les petits gars de chez Kyoto Animation sont plutôt bons ils ne transforment pas le plomb en or. En l'occurence, ils ne transforment pas Jun "Cry now" Maeda en vrai scénariste.

Ce type a comme un petit problème: alors qu'il sait faire de la comédie, il s'entête à vouloir faire du drame. Sauf qu'il fait ça avec la subtilité d'un spot de pub pour mouchoirs, pour peu on verrait presque la pancarte "CRY NOW" devant nos yeux. Je n'aime pas qu'on me dise quand je dois être ému. Surtout que dès lors que l'on a vu au moins deux arcs de Kanon ou Clannad, on se rend compte que pour susciter l'émotion le sieur n'a qu'une seule corde à son arc, qui se résume à "machin va mourir". Au bout d'un moment ça ne fait même plus lever un sourcil.

Un arc en particulier est une gigantesque blague scénaristique parce qu'en plus de ça il est extrêmement prévisible et maladroit.

Tiens, je n'avais pas dit au début que je n'allais pas défoncer Kanon? Alors vous attendez sûrement avec impatience que j'arrête le tir et que je vous dise pourquoi malgré tout ça je trouve Kanon 2006 sympa?

Bêtement parce que ses personnages malgré tout ce que je peux balancer sur leur chara-design sont pour plusieurs très attachants. J'aime troller sur le moe mais là je m'incline, ici ça marche et on finit par prendre plaisir à suivre les personnages de Kanon. D'autant que contrairement aux séquences émotion loupées, les moments comiques sont franchement bons. Le personnage principal Yuuichi a cette pointe de sarcasme qui rappelle Kyon et qui a défaut d'en faire un personnage marquant en fait un mec sympa et pas ennuyeux comme la plupart de ses homologues. Hormis les fins d'arcs et leur CRY NOW on apprécie la plupart des épisodes. J'ai notamment bien aimé la partie consacrée à Mai, pour le personnage en lui-même comme pour l'ambiance finale assez mélancolique mais sans trop se servir de la pancarte.

Au final malgré le tord qu'a pu lui faire son support d'origine Kanon est un bon animé. Un de ceux qui ont pas mal de défauts mais dont les qualités font que le visionnage reste agréable. Pas un animé qui remplit mes yeux d'étoiles quand j'en parle et dont je me souviendrais longtemps, mais pas un de ceux que je regrette d'avoir regardé.

La note est 6.5

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (3)
Amusante (1)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Soren, inscrit depuis le 06/12/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.044 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.217261 ★