Critique de l'anime The Garden of Sinners (Film 5)

» par shadow8 le
28 Août 2011
| Voir la fiche de l'anime

Voilà, je commence ma neuvième critique sur Ak! Un fan de Type-moon arrive!

Ah, j’aimerais tellement que ça soit une spirale de paradoxe ou la spiral Un fan d'origine Type-moon arrive!

Ah, j’aimerais tellement que ça soit une spirale de paradoxe ou la spiral de l’origine!
Quoi dire pour une série aussi extraordinaire que Nasu a écrite et qui est très bien représenté à l’écran par le studio Ufotable. Cette adaptation est sans faille, on ne peut qu’apprécier le résultat. Dans ce film, le scénario est très travaillé et ça se se voit, surtout le fait de voir qu’il parle beaucoup plus de magie dans ce film ou bien dans le roman. Ce que j’aime sont les explications qu’on dans ce film, on en apprend beaucoup sur la magie, sur Shiki et Aozaki Touko. On a des points philosophiques, de point de vue sur l’humanité qui sont agréable à entendre. Les combats dans ce film sont bien animés, la narration superbe et voir comment on parle de l’Origine est bien parce qu’avant, on n’en parlait quasiment pas. La musique rend le tout sublime, le thème de la fin est magnifique, l’animation très bien réalisé, de voir comment les scènes ont été fait est très professionnelle.

Un autre point que j’adore est l’évolution de ces 2 personnages Toukou Aozaki et Araya Souren. De voir comment Touko agis dans ce film, ça donne le goût d’en savoir plus sur sa vie, de son passé et de sa relation avec sa sœur Aoko(pas vraiment rapport dans Kara no Kyoukai) et tout fan de Type-moon voudrais un visual novel sur elle. D’ailleurs, Touko Aozaki est mon personnage préféré de la série, elle est belle, intelligente, beaucoup de personnalité, un vécu qui nous laisse plein de question et bien sur de comment elle voit sa perspective de la vie et que ça peut changer radicalement tout dépendant avec qui elle est. Avoué, qu’on ne voit pas beaucoup de personnage comme ça dans le nasuverse . Araya Souren, un magnus assé intéressant, que j’aurais voulu voir plus souvent dans les autres films, une personnalité assé noir, qui est a vu le désespoir de l’être humain, pas surprenant de le voir agir ainsi. Le seiyyu a été très bien choisir. Il a un grand pouvoir, son apparence est bien, de voir comment ses cheveux et ses trait cache ses yeux, ça le rend supe mystérieux et désespéré.

En conclusion, c’est vraiment un chef-d’œuvre de la part de Nasu, c’est superbe, sublime, la meilleur œuvre pour Kara no Kyoukai, c’est un 2 heures de plaisir à regarder et j’espère vous avoir convaincu. Bientôt, je continu ma tournée de critique de type-moon , soit le VN ou manga de Tsukihime, l’anime de Fate/Zero qui sortira en Octobre. Pour plus de publicité, ma critique sur le VN de Fate Stay night

Verdict :10/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

shadow8, inscrit depuis le 17/05/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.05 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.189649 ★