Darker than BLACK : Ryūsei no Gemini

Darker than BLACK : Ryūsei no Gemini

Vagabond depuis qu'il a trahi le Syndicat (cf. première saison de Darker than BLACK), Hei rencontre Suou Pavlichenko en Russie. Cette adolescente de 13 ans est pourchassée car on la confond avec son Contractant de frère. Hei et Suou prennent ainsi la fuite ensemble.

Synopsis soumis par El Nounourso

Hidenobu Kiuchi (Hei), Kana Hanazawa (Suou Pavlichenko), Misato Fukuen (Yin), Nana Mizuki (Misaki Kirihara), Houko Kuwashima (Shion Pavlichenko), Katsunosuke Hori (Dr. Pavlichenko), Kenta Miyake (Genma Shizume), Kozue Yoshizumi (Kyōko Sawasaki), Masaya Matsukaze (August 7), Mitsuki Saiga (Mina Hazuki), Takako Honda (April)

Darker than BLACK 2 - Nuages noirs à l'horizon » Publié le 24-11-2009

Suite attendue d'une des séries phare de 2007, Darker than BLACK : Ryūsei no Gemini prend le pari d'un format court et d'une continuité scénaristique entre chaque épisode... avec une adolescente de 13 ans en guise d'héroïne. A mi-saison, toutes les craintes sont-elles levées ? Lire l'article

Bien que suite directe de la première saison, Ryūsei no Gemini peut sans doute se découvrir indépendamment.

  • Darker than BLACK : Ryūsei no Gemini - Screenshot #1
  • Darker than BLACK : Ryūsei no Gemini - Screenshot #2
  • Darker than BLACK : Ryūsei no Gemini - Screenshot #3
  • Darker than BLACK : Ryūsei no Gemini - Screenshot #4
  • Darker than BLACK : Ryūsei no Gemini - Screenshot #5
  • Darker than BLACK : Ryūsei no Gemini - Screenshot #6
  • Darker than BLACK : Ryūsei no Gemini - Screenshot #7
  • Darker than BLACK : Ryūsei no Gemini - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Shizao le 08-06-2016

4
Un gâchis inexplicable

... Mais comment ont-ils fait ? Même studio, même réalisateur pourtant. A quel moment ils se sont dit "ouais, ça, c'est bon" ? J'ai dû rushé cet anime pour m'épargner une lente agonie. Faut dire que j'étais pas très tenté de faire trainer les exploits de Suou. Après les évènements de la saison 1 qui ouvrait la porte à un dilemme très intéressant et dans la continuité de la quête d'humanité de Hei, voilà qu'un autre personnage principal fait son apparition. Je m'en fous, du moment qu'il ne casse pas l'intrigue principale et les bases établies dans la précédente saison. Et pourtant, ce que je craignais arriva. Suou, une jeune russe liée de près ou de loin aux contractants, va se [...] Lire la critique

#Par Anon le 06-09-2013

4
Darker Than Black Gemini: C'est bien connu, faire des suites, c'est pas toujours une bonne idée.

Après avoir visionné les OAVs, j'étais très inquiète au sujet de la saison 2. J'en reste finalement très mitigée... Un point qui m'a beaucoup fait rire, c'est l'insistance des gens à prétendre que cette saison est plus mature que la première. Comment, mais alors comment, une série dont l’héroïne a douze ans peut elle être plus mature que la même série avec un héros adulte (et assassin par dessus le marché)? Elle ne peut pas. Et quand elle essaie, c'est juste tellement gros, tellement exagéré (oh, je tue l'homme que j'aime parce que je suis contractante; oh, je vais vendre un doll comme poupée sexuelle; oh, on va massacrer en masse les personnages) que c'est juste nul. Suo [...] Lire la critique

#Par Down le 18-11-2012

8

Je suis fort étonné de voir de si mauvaises notes attribué à cette seconde saison de Darker Than Black. A tel point que j'avais quelques appréhensions en commençant à regarder. Heureusement mes doutes se sont vite dissipés. Le début est un peu déroutant. On est plus au Japon mais en Russie, on suit Suou, jeune fille qui ne semble avoir aucun lien avec l'histoire précédente, et on retrouve Hei en alcoolique depressif. Quelques flashbacks semblent pointer vers un évènement mystérieux qui le concernerait lui et Yin, mais rien n'est expliqué. Il ne faut pourtant pas bien longtemps pour comprendre qu'on est toujours dans Darker Than Black. L'une des qualités premières de la série était [...] Lire la critique

#Par GTZ le 03-02-2012

3
Darker Than ton Caca.

Caca qu'il dit GTZ. Non sérieux, c'est quoi cette deuxième saison ? On débute avec de l'intéressant, un changement radical sur le personnage soit disant principal. Un aspect rarement traité dans l'animation, de la bonne baston, une bande son de qualité, une réalisation au poil près. Mais que demande le peuple ? Bah qu'on ne se foute pas de sa gueule, tout simplement. Sérieusement, comment gâcher une licence, une idée, un concept. Cette série nous le prouve amplement. La première saison se positionne et l'est encore comme une des séries phares de japanimation dans le domaine de la science fiction. Une deuxième saison s'annonce, bien sur qu'on en veut ! La première partie [...] Lire la critique

#Par enigma314 le 26-06-2011

6

Une saison 2 légèrement un cran au dessous par rapport à la S1 mais nullement décevante. Le graphisme reste toujours aussi bon, par contre les OP/ED sont moins accrocheurs. Dixit le héros ténébreux super puissant, place à un autre homme. Le choc peut être dur à assumer puisqu'on passe d'un statut de gagnant (qui flatte l'égo) à un statut de perdant. Le tout sans une pointe d'explication logique. Au contraire, on nous sert comme héroïne une gamine de 13 ans naïve dans ses idéaux de paix et d'amour au sein de cette merveilleuse planète. Dur dur comme remplacement ! Seulement, peu à peu cette gamine perdra de son humanité alors qu'elle s'accroche désespérément à ses émotions pour ne pas [...] Lire la critique

#Par Izanami le 07-02-2011

9

Ohlalala il était temps que j’intervienne ici pour défendre mon anime préféré qui se paie décidément une bien sale réputation. Inexplicablement. Puisque j’ai revu récemment la « seconde » saison partiellement, je m’en vais étaler tout mon émerveillement sans pudeur ni retenue, en long en large et en avant. Et ce, en me remettant dans les mêmes conditions que lorsque je l’ai vu pour la première fois, soit sans les explications apportées par les récents OAVs. Commençons : une « seconde » saison ? Pourquoi ces guillemets ? Certains lui reprochent de n’être qu’un complément HS par rapport à la première, une suite indirecte, ils ne comprennent pas, ça les dérange. En effet, techniquement, [...] Lire la critique

#Par Inimoon le 01-02-2011

5

Pour être clair d'entrée de jeu : c'est une énorme déception. Mieux vaut s'arrêter à la saison 1, car celle-ci a été non pas bâclée mais ratée sur plus d'un points. J'ai l'impression que l'histoire a été créée par un brainstorming et qu'il n'y a pas eu de corrections à l'issue de celui-ci. Sachez simplement que l'histoire commence lorsque l'un des anciens personnages principaux fait une série de crimes bien sanguinolents... pour aucune raison. Niet. J'ai espéré jusqu'à la dernière seconde un flashback qui justifierait de tels actes, mais non. Voilà le premier défaut de cette suite : totalement incohérente. Deuxième défaut : une fin complètement bâclée. Troisième défaut : une sentaï [...] Lire la critique

#Par Krokko le 27-03-2010

5

Les cellules de l'organisme d'un être vivant sont pourvues de marqueurs membranaires pour pouvoir se reconnaître entre elles. Ces marqueurs sont la cause des rejets de greffes provenant d'un autre être vivant et si je vous parle de ça, ce n'est pas pour étaler ma science, mais bien pour souligner le fait que cette saison 2 n'a rien à voir avec la première. Formant un corps à part entière et malgré de nombreux efforts, la greffe a été violemment rejetée. Ce n'est pas sur le plan technique que ça pêche, les deux saisons sont égales sur ce plan là. Le chara-design est toujours aussi lisse, pur et épuré comme je l'aime. Les décors n'ont pas perdu de leur prestance, de leur présence plutôt et [...] Lire la critique

#Par El Nounourso le 02-01-2010

7

En dépit d'une continuité scénaristique avec la première saison et d'un staff quasi-identique, Darker than BLACK : Ryūsei no Gemini diffère de son aînée en de nombreux points : format deux fois plus court, épisodes directement liés les uns aux autres, de longs passages en Russie, nouvelle héroïne de 13 ans... Des choix qui ne plairont pas à tout le monde mais qui démontrent une réelle volonté d'innover. L'histoire implique un grand nombre de personnages, préexistants ou inédits, ce qui donne un peu le tournis. De même, la tendance des scénaristes à distribuer les informations au compte-goutte empêche une compréhension globale, ce qui peut susciter une certaine frustration. Finalement, [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.031 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174233 ★