Darker than BLACK

Darker than BLACK

La quasi intégralité de Darker than black se déroule à Tokyo, dans un futur bouleversé par l'apparition de la Porte des Enfers, autour de laquelle est construit un gigantesque mur de protection. Cet évènement mystérieux s'est accompagné de la mutation de certains humains en êtres dotés de pouvoirs surnaturels :

- Les Pactisants (ou Contractants) possèdent tous un pouvoir particulier compensé par un "prix à payer". Une Pactisante peut par exemple invoquer une tornade, mais est forcée de boire de l'alcool après avoir utilisé sa capacité. Les Pactisants sont censés posséder une grande rationalité, voire d'être totalement dénués d'émotions.
- Les Pantins sont des mediums qui contrôlent des entités invisibles du nom d'Observateurs. Ils n'ont normalement aucune volonté propre.
- Les Moratorium sont quant à eux des sortes de Pantins dotés de pouvoirs incontrôlables mais sans "compensation" à fournir.

L'existence de ces humains "modifiés" est cachée à la population par le très puissant Syndicat. D'ailleurs, les témoins de manifestations paranormales se font systématiquement effacer la mémoire à la Men in Black. Les quatre personnages principaux (Hei, Huang, Yin et Mao) bossent dans l'ombre pour ce Syndicat et luttent contre les dérives de Pactisants dangereux. Le héros Hei, surnommé faucheur des ténèbres, est en même temps poursuivi par les services secrets japonais...

Synopsis soumis par El Nounourso

Hidenobu Kiuchi (Hei), Ikuya Sawaki (Mao), Masaru Ikeda (Hoan), Misato Fukuen (In), Chika Sakamoto (Misuzu Ooyama), Kousuke Toriumi (Yutaka Kouno), Michihiro Ikemizu (Yoshimitsu Horai), Nana Mizuki (Misaki Kirihara), Nobuaki Fukuda (Kunio Matsumoto), Tomoyuki Shimura (Yuusuke Saitou), Yuuna Inamura (Mayu Ootsuka)

L'épisode 26 prend la forme d'une OAV indépendante.

  • Darker than BLACK - Screenshot #1
  • Darker than BLACK - Screenshot #2
  • Darker than BLACK - Screenshot #3
  • Darker than BLACK - Screenshot #4
  • Darker than BLACK - Screenshot #5
  • Darker than BLACK - Screenshot #6
  • Darker than BLACK - Screenshot #7
  • Darker than BLACK - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Baaron le 12-11-2017

8
Quel est votre prix à payer ?

Que dire de Darker than Black ? J’ai beaucoup aimé cet anime, pourtant je suis toujours très embêté quand il s’agit d’expliquer pourquoi. En effet mon ressentit sur l’œuvre est assez flou, je suis seulement sûr que je l’aime, mais j’ai beaucoup de mal à en dégager de grandes qualités, alors qu’il est facile de lui trouver des défauts. Darker than Black c’est pour moi cet anime qu’on aime mais qu’on assume pas trop, pace qu’au fond on sait bien qu’il n’est pas aussi bien que ça. Je pense que chaque amateur d’anime sur cette terre en a au moins un comme ça. Si je devais dire ce qui m’a plu dans cet anime je pourrais dégager deux points principaux : L’univers et l’ambiance. Si les deux [...] Lire la critique

#Par Shizao le 06-06-2016

8
A la recherche d'un contrat avec l'humanité

Aujourd'hui j'ai bien envie de parler de l'intriguant Darker Than Black. C'est surtout son univers qui l'est d'ailleurs. Avec l'intronisation d'humains modifiés et dont la révélation de l'existence pourrait créer la panique, le choix du développement est large. Je m'aperçois rapidement que cet anime se tourne vers la quête de l'humanité. De ce fait, ce que je veux voir, ce sont des sentiments, des dialogues bien foutus et des problèmes complexes où les solutions ne seront pas bâclées. Mais avant ça, il y a de l'action. Le mystère s'épaissit autour des contractants - ces humains modifiés aux pouvoirs surnaturels - à grands coups de démonstrations de force et de la Porte de l'Enfer, cette [...] Lire la critique

#Par Anon le 06-09-2013

10
Darker Than Black, pour amateurs d'histoires fumeuses et de héros super classe.

Darker Than Black, c'est pas le genre d'anime à regarder quand on est vaseux, pas réveillé ou un truc du genre. C'est incroyablement compliqué à comprendre, d'autant plus que la finalité de la série est totalement inconnue. Nous suivons Hei (alias Lee ou BK201) un Pactisant pas schizophrène mais si bon comédien que l'on s'en interrogerait sérieusement, et qui 1) a une classe monstrueuse 2) Est très intelligent 3) Est super fort 3) A quelques bons gros points noirs dans sa vie sans atteindre le stade de l'insupportable héros méga-torturé 3) Réussit l'exploit d'avoir des yeux vides pourtant vachement expressifs (regardez, vous comprendrez) 4) Tient aussi bien le rôle de [...] Lire la critique

#Par LUFFYkking le 29-06-2013

6

Auparavant je n'avais jamais entendu parlé de lui, je voyais des images mais je n'ai jamais demandé "quel est cet anime?" mais j'ai fini par le savoir par le biais d'une de mes amies qui me la conseillé alors j'ai décidé de jeté un coup d'œil. Franchement Je n'ai pas vraiment trouvé ça bien, je m'attendais a quelque chose d'autre, mais là c'est fade et sans vie. Un petit résumé pour avoir une certaine idée. L'histoire ce passe dans une Tokyo post apocalyptique, a cause de l'apparition de la "Hell Gate" (porte de l'enfer) qui est entouré d'un mur protecteur et aussi de l'apparation des "Contractor" (contractant) personnes qui ont des pouvoirs spéciaux mais doivent remplir une condition en [...] Lire la critique

#Par enigma314 le 26-06-2011

7

X-Men sauce japonaise ! Nuance quand même, la référence se réfère seulement aux pouvoirs extraordinaires que possèdent quelques humains (quoique qu'un personnage m'a fait furieusement penser à Tornade...) Le pourquoi du comment : laissons donc la part de mystère pour ne pas gâcher le plaisir. Le couple OP/ED est plutôt bon, dynamique pour le premier suivie de la classique ballade pour le second. Niveau graphisme, rien à ajouter c'est du beau travail. Selon moi, l'histoire peine à démarrer. Pourtant on est vite mis dans le bain en différenciant les profils de ces « mutants ». L'explication reste compréhensible. Ce sont certainement l'aspect froid et des regards éternellement éteints [...] Lire la critique

#Par nic la nique le 25-03-2011

8

Darker than black ou la réalisation béton. Première impression, au niveau des graphismes et bien le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est beau. Le design des personnages est super propre, les couleurs bien dosées, les décors sont soignés, un sans faute donc. Nous sommes plongés dans une atmosphère un peu sombre, comme le laissai présager le titre. La bande son est a l'image du reste, bien choisie, bien calée, on ressent des choses en l'écoutant, une belle réussite donc. Au niveau de l'histoire, on s'y retrouve projeté très vite, sans ménagement. C'est un peu brouillon, on a du mal a prendre ses marques, on se pose plein de questions, mais ça sent le truc sérieux. Le tout est [...] Lire la critique

#Par sugawara le 02-06-2010

8

CHRONIQUE DU SUCCES D'UNE DEROUTE ANNONCEE Il est des œuvres qui parviennent à convaincre de leur valeur singulière, alors que tout est a priori contre elles. Qui se serait donné la peine de lire « Ainsi parlait Zarathoustra », s’il s’en était tenu au résumé (les aphorismes obscurs d’un ermite légendaire qui veut se surmonter dans l’innoncence de l’enfant … Ca ne veux rien dire, avouez le) ? Si l’on avait pas fait l’effort de dépasser les premières secondes de « Berlin » (chef d’œuvre de Lou Reed) en croyant qu’elles représentaient toute la chanson, que n’aurait-on pas perdu ? On raconte également que la publicité de Barry Lindon aux états-unis a été tout à fait calamiteuse (« The film [...] Lire la critique

#Par Serleena le 25-10-2009

7

J'ai longuement hésité entre 6 et 7 pour la note; et finalement j'opte pour le 7, parce que si je mets un peu de côté mes impressions personnelles pour ne garder que l'aspect technique, je pense que Darker than Black vaut vraiment le coup d'oeil. Malheureusement, quand on regarde un anime, pour ma part en tout cas, on le regarde avec le coeur et non pas avec la cervelle...! J'ai mis beaucoup de temps à me faire un avis - qui n'est d'ailleurs toujours pas fixé - sur cet anime. Je ne sais pas trop quoi en penser, mais ce que je peux affirmer, avec certitude, c'est que je l'ai bien apprécié au final. Pas transcendant, mais vraiment bon quand même. Dès le premier épisode, on sent tout le [...] Lire la critique

#Par PetiteAkatsuki le 23-07-2009

7

Darker Than Black, un animé de bonne qualité & pas très long (25épisodes).J'aime beaucoup le style de cet animé assez sombre mais mis en valeur par des couleurs. L'animé est donc très beau à voir & l'histoire tout autant à observer. Malheureusement on a beaucoup de mal à la comprendre & c'est pourquoi je vous conseille fortement d'aller faire un tour sur notre bon sauveur Wikipedia où tout est clairement expliquer! Les personnages sont quant à eux tous uniques & intéréssants à observer & à annalyser tout au long de l'histoire. Et surtout -personnellement en tout cas- on n'arrive pas en detester ne cerai-ce qu'un seul! Vous l'aurez donc compris nous sommes dans un de ces animés "Où l'on ne [...] Lire la critique

#Par miero le 10-06-2009

5

Voilà un anime qui me laisse perplexe, ça doit faire environ un an que j'essaie d'en venir à bout mais rien n'y fait je suis résigné ... j'abandonne:( Je m'explique, en fait cet anime me fait vraiment envie car dès le premier épisode... wouah, quelle claque! Graphiquement parlant c'est très bon, le chara-design est sympa, les décors sont bien faits, les couleurs sont bien choisies et l'animation n'est pas en reste. Mais voilà tout ce bel emballage ne sert pas à grand chose... En effet, si l'aspect technique est nickel son penchant scénaristique ne l'est pas du tout. On a le droit à un découpage très particulier, tous les deux épisodes on change d'histoire même si ces histoires font [...] Lire la critique

#Par ColorLife le 24-03-2009

10

Si vous ne deviez ne voir qu'un animé cette année, Darker than Black est celui-ci (10/10). Darker than Black une série post-apocalyptique, policière, de science-fiction/surnaturelle, d'action, un mélange des genres MAGNIFIQUEMENT réussi. L'histoire se passe dans un Tokyo post-apocalyptique, l'Apocalypse n'étant pas moins que la disparition du ciel (des étoiles, de la lune...) remplacé par un ciel "artificiel", l'apparition de deux portes - une en Amérique du Sud, une à Tokyo, et la "transformation" de certains êtres humains en êtres surnaturels (d'apparence toujours humaine) aux pouvoirs spécifiques et plus ou moins ravageurs, en trois classes : - les Pactisants, qui doivent payer un [...] Lire la critique

#Par Scalix le 01-12-2007

9

On se persuade, lorsque l’on est rédacteur, que plus on aura écrit de critiques, plus les prochaines seront faciles à rédiger, pratique oblige. Or, me voila face à une série terminée depuis déjà plusieurs mois, sans avoir la moindre idée de ce que je vais bien pouvoir dire, à part bien sûr « j’aime bien ». Il faut être honnête, Darker Than Black, sans être une expérience unique, demeure une série à part. Déjà, le scénario, abordant les mutants, est au final très effacé. On apprend au compte-goutte l’intégralité des éléments nous permettant de bien cerner le cadre de l’anime, et ce des premiers épisodes aux tout derniers. Ainsi, on suit les parutions sans trop savoir si l’on a bien [...] Lire la critique

#Par El Nounourso le 12-11-2007

9

Autant vous le dire tout de suite, Darker than BLACK est un vrai bijou ! Si je devais ne retenir que trois perles de 2006-2007, je garderais probablement Death Note, la Mélancholie de Haruhi Suzumiya et... Darker than BLACK. Et comme je me doute que ce jugement personnel ne convaincra pas grand monde, je m'en vais vous démontrer pourquoi cet anime est absolument incontournable. Ce qui saute directement aux yeux, c'est la perfection de sa réalisation. En plus de posséder une excellente bande son, les graphismes et l'animation de Darker than BLACK doivent être ce qu'il se fait de mieux, techniquement parlant. Les personnages modélisés avec talent se fondent parfaitement dans de splendides [...] Lire la critique

#Par Faustt le 12-10-2007

8

Je considère que Darker Than Black est bien placé pour être un des anime marquant de l’année 2007. Pour commencer, le chara design est particulièrement réussi, classique et sobre. Si ces messieurs ne se démarquent pas vraiment (c’est volontaire pour le héros, totalement passe partout), le paquet à été mis sur les personnages féminins. La séduisante Misaki, l’énigmatique Yin, la comique Kiko ont bénéficiée d’un soin tout particulier. Quand au décor, il permet d’installer une atmosphère oppressante tout au long de l’anime. En effet, à l’instar du Seven de David Fincher , la majorité de l’action de Darker Than Black se déroule la nuit ou sous la pluie. Ceci permet d’augmenter efficacement [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.019 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.128229 ★