Critique de l'anime Darker than BLACK

» par Serleena le
25 Octobre 2009
| Voir la fiche de l'anime

J'ai longuement hésité entre 6 et 7 pour la note; et finalement j'opte pour le 7, parce que si je mets un peu de côté mes impressions personnelles pour ne garder que l'aspect technique, je pense que Darker than Black vaut vraiment le coup d'oeil. Malheureusement, quand on regarde un anime, pour ma part en tout cas, on le regarde avec le coeur et non pas avec la cervelle...!

J'ai mis beaucoup de temps à me faire un avis - qui n'est d'ailleurs toujours pas fixé - sur cet anime. Je ne sais pas trop quoi en penser, mais ce que je peux affirmer, avec certitude, c'est que je l'ai bien apprécié au final. Pas transcendant, mais vraiment bon quand même.

Dès le premier épisode, on sent tout le potentiel de la série: graphiquement, c'est du très bon; l'animation est fluide, dynamique, il y a une très bonne ambiance et des décors très réussis, et enfin, le chara-design est excellent, notamment pour nos héros - Hei, Kirihara et Yin -, mais les personnages secondaires ne sont pas en reste. Musicalement, c'est moins efficace... Il y a du très mauvais, et du potable. Il faudra attendre le milieu de la saison pour entendre quelques thèmes pas trop désagréables, et surtout le couple d'épisodes consacrés à Yin, où le piano occupe une place importante. En revanche, le doublage est excellent!

Le format de la série se veut d'entrée original et percutant: de nouveaux personnages et une nouvelle intrigue tous les deux épisodes, c'est assez inédit, malheureusement ça ne suffit pas à accrocher l'attention du spectateur, un peu égaré, qui cherchera à tâtons un fil rouge sans le trouver. Même notre bande de héros se fait assez discrète et sont parfois mis de côté au profit du personnage central de l'histoire du moment, dont l'apparition est généralement aussi soudaine et inattendue que la disparition! Mais avec la seconde moitié de saison on retrouvera avec plaisir quelques têtes connues, et surtout, on en apprendra plus sur le passé de certains personnages centraux, notamment Yin et Huang.

Une véritable intrigue met donc du temps à s'installer; alors, pourquoi? Peut-être pour prendre le temps de connaître ces quelques têtes qui finiront par revenir, ou pour mieux saisir un concept qui, bien que très intéressant, n'est pas forcément facile à aborder d'entrée. Mais, très vite, on comprend, et on se prend au jeu. Les Pactisants sont particulièrement fascinants: chacun leur pouvoir, leur prix à payer... on découvre leur particularités avec autant de plaisir que s'il s'agissait de leur personnalité - ce qui, finalement, est un peu le cas, les Pactisants étant supposés ne connaître aucun sentiment.

Malgré tout, on se laisse porter sans rechigner, happés par l'ambiance mystérieuse et les questions qui naissent dans notre tête et nous font prendre au jeu, et le temps pour nous de saisir toute la complexité du monde qui nous fait face, commence finalement à s'installer subtilement un fil conducteur, auquel on prend très, très vite, comme promesse d'un final grandiose.

Les personnages, même les plus éphémères, sont touchants et attachants, et on en regrette même le manque d'interaction entre eux (les scènes entre Hei et Kirihara sont délicieuses, mais hélas trop peu nombreuses).

Venons-en donc à mes quelques bémols: la fin, justement. Très vite, on commence à se demander comment ils vont bien pouvoir conclure cette série comme elle le mérite et en répondant à toutes nos questions... la réponse est simple: elle ne le fait pas. On reste sur notre faim (c'est le cas de le dire!), frustrés, en l'attente de réponses qui, espérons-le, trouverons peut-être leur place dans la saison 2. Pourtant la fin est juste, ni plus ni moins que ce qu'elle devrait être... mais on était quand même en droit de s'attendre à mieux, vu la façon dont le final semble se mettre en place. Alors oui, c'est décevant. On obtient enfin la réponse au plus grand mystère de la série, mais c'est fait sur une tonalité si neutre qu'on en oublie d'apprécier cette révélation.

Et j'en viens à mon second point négatif: la retenue. Les japs sont assez connus pour parfois tomber un peu gratuitement dans la mièvrerie ou le larmoyant. On ne pourra pas reprocher à cet anime d'en faire autant. D'une part, et on les remercie pour ça, on constate avec plaisir l'absence de personnages insupportables ou horripilants (ou alors, c'est fait exprès et avec beaucoup d'humour): ils sont tous classes, mystérieux, et ont une vraie présence - même si, je l'avoue, je n'ai pas vraiment aimé le personnage d'Amber.

Malheureusement, ils tombent du coup dans l'extrême inverse. Bien sûr, c'est la pudeur qui participe au côté très digne de ces personnages et on ne tombe jamais dans le trop-plein de sentiments, mais du coup, on passe aussi à côté de scènes qui auraient pu être très touchantes, mais qui, à force d'être dans la retenue, finissent par nous laisser plus ou moins indifférents. Et quel dommage... car il y avait vraiment du potentiel.

Au final, un anime appréciable, agréable à regarder, une expérience très intéressante, mais peut-être trop mitigée pour ma part. Je le recommande néanmoins, car malgré mes quelques réserves, je n'ai pas eu l'impression de perdre mon temps, et j'en redemande avec plaisir puisque j'attends avec impatience de pouvoir me plonger dans la saison 2!

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Serleena, inscrit depuis le 02/10/2009.
AK8.1.13 - Page générée en 0.051 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.189729 ★