Critique de l'anime Code Geass (TV 1)

» par kid le
25 Octobre 2010
| Voir la fiche de l'anime

Voilà. Code Geass. THE Evenement de l'année, c'est Code Geass. On ne peut pas passer à côté de ça, quoi. Donc je l'ai vu. Saison 1 et 2, 50 épisodes digérés en moins d'une semaine. Overdose garantie. Tant pis.

Je voudrais d'abord revenir sur les graphiques surréalistes, clampiens oui - soit, qui ne m'ont pas tant déplus que ça. Quand on ouvre au hasard un Manga CG, on se dit que ça aurait pu largement être pire. Les décors sont peu nombreux mais bien soignés, le monde coloré de CG est amusant, distrayant, tellement pas en phase avec le scénario que ça en devient ridicule, mais bon, l'habit ne faisant pas le moine, tout le monde ne cessant de me répéter que "Ce qui fait que Code Geass c'est du BON, c'est le scénar', quoi, tu vas être sur le cul !!!" je me suis penchée sur le scénario.

Je sais que, admirateurs ou détracteurs, parlent de Code Geass comme un "plagieur" ou un "nouveau" Death Note. Non. Pas vraiment. Certes, Lelouch est ambigu, incernable, et oui, on ne sait pas toujours où est le bien et où est le mal. De plus, son envie de détruire pour reconstruire un monde neuf où il fera bon vivre rappelera à n'importe qui le terrible Light Yagami ( du moins dans la saison 1, la fin de la saison 2 nous montre que l'on s'est planté de ce côté là )

Mais c'est tout. Si ce n'est l'idée de départ, tout est du CG, pour le meilleur comme pour le pire. Pour le meilleur, parce qu'on l'aime, notre Lelouch, et que le monde gravite autour de lui, éclipsant sans trop de mal le gentil Suzaku. Bref, ce qui devait être un combat entre deux amis devient un one-man show de Lelouch, nageant au milieu d'un mer de jolies jeunes filles toutes plus amoureuses de lui les unes que les autres.

Je passe sur le fan service BEAUCOUP trop présent, et la sponsorisation évidente de CG par Pizza Hut, mais n'en penser pas moins : mon cher, au lieu de courir après les filles, tu ferais mieux de te concentrer sur le sauvetage du monde.

Ce sera un 6, et bien payé, car CG a tellement d'invraisemblances que c'en est ri-di-cule. Je me souviens du moment où Lelouch est tenu en joue par Suzaku. Lelouch doit être éliminé, et ils ne doivent pas bouger avant que les missiles arrivent, sacrifiant Suzaku au passage. Eh oh. Messieurs les scénaristes. Si Suzaku a Lelouch au bout d'un revolver, pourquoi DIABLE attendre les missiles ? >

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

kid, inscrit depuis le 17/10/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.045 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.189740 ★