Critique de l'anime Eureka Seven

» par Heain7 le
17 Juillet 2009
| Voir la fiche de l'anime

Si je devais utiliser une seule expression pour décrire Eureka Seven, ce serait probablement celle-ci :«Un compte de fée des temps modernes». Parce que, si l’on s’y attarde d’un peu plus près, on y voit un univers de conte de fée. On y trouve entre autres le prince charmant, la douce et jolie princesse, le chevalier protecteur, mais aussi le seigneur maléfique n’ayant pour seul but que d’emporter le monde dans sa folie. Ça semble un peu bourru comme description, mais c’est ce que j’ai réalisé quand j’ai achevé de revisionner la série. Il va s’en dire que je ne m’arrêterai pas ici car ce ne serait pas rendre hommage à ce chef-d’oeuvre.

En fait, pour reprendre le cours de mes idées, je dois dire que dans cette histoire, la conception du conte de fée est tellement poussée et mélangée à une myriade d’autres éléments, que l’on arrive difficilement à saisir le récit sur le coup. Même qu’il m’a fallu le visionner une deuxième fois pour ne saisir qu’une seule partie des subtilités de cette série. L’histoire, par exemple, est plutôt vague au départ, mais elle tend à se mettre en place au fur et à mesure que le héro évolue. C’est en ce sens qu’il faut retourner à plusieurs reprises dans les derniers épisodes pour mieux comprendre ce que les dialogues signifient ou encore pour mieux saisir les événements. Et lorsque l’on arrive à la fin et que l’on regarde le récit sur son ensemble, on se rend compte que toutes les pièces de casse-tête se mettent finalement en place de façon à donner quelque chose de magnifique et d’intelligent.

Maintenant, les personnages. Chacun ayant une personnalité bien distincte, ils réussissent à se mettre facilement en place. Certains étant un peu laissés de côté que les autre, il faut tout de même prendre en compte qu’il aurait été difficile voire inutile de tous les développer au même niveau que Renton, Eureka, Holland, Talho ou encore Charles et Ray. À mon avis, chaque personnage tient parfaitement son rôle. Le plus intéressant reste tout de même la façon dont interagissent les personnages entre eux. J’ai particulièrement aimé la relation entre Renton et Holland ainsi que la façon dont celle-ci évolue tout au long de la série. J’ai ressenti la même chose pour ce qui est du lien entre Dominic et Anémone. Ces liens, mélangés avec une psychologie hyper développée donnent carrément une âme à chacun des personnages. C’est selon moi, la grande force de la série.

L’animation, quant à elle, est à la hauteur de tout ce que j’ai nommé précédemment. On voit que les efforts se sont particulièrement situés sur les combats entre LFO et KOF. Soit dit en passant, les méchas (LFO et KOF) sont vraiment d’un genre nouveau comparativement à tout ce qui s’est fait dans le passé et ça ne fait que mieux se fondre dans le caractère innovateur qui caractérise la série. Je dois aussi ajouter que j’ai particulièrement aimé les décors; que ce soit les nuages, les plaines, les tours ou le Gekko, c’est assez facile de voir que les dessinateurs se sont creusés les méninges pour faire quelque chose qui sort du lot.

Finalement, que serait Eureka Seven sans musique. S’il y a quelque chose qui m’a plu de celle-ci, c’est sûrement sa diversité et l’importance qu’elle prend dans la série. Selon les moments, on peu l’entendre sous forme symphonique et majestueuse, mais lorsque l’athmosphère change, elle devient rythmée et techno. Justement, je suis tombé particulièrement amoureux des trames technos de Eureka Seven; Get it By Your Hands, Trance Ruined et Niji sont des morceaux qui m’ont énormément marqué. En fin de compte, la musique n’ajoute pas seulement à l’ambiance de la série, elle va plus loin et va toucher ceux qui l’écoutent réellement.

Mais au final, Eureka Seven reste un conte de fée; un voyage qui va nous en apprendre sur l’amour, mais qui nous montrera aussi comment un petit garçon passera au travers des différentes étapes de sa vie pour finalement devenir un homme et réaliser tout son potentiel.

Verdict :10/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Heain7, inscrit depuis le 15/10/2008.
AK8.1.13 - Page générée en 0.049 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.218553 ★