Wolf's Rain, un cas d'école

» Critique de l'anime Wolf's Rain par orphée le poète le
24 Juillet 2015

Wolf's Rain est la troisième création de Bones, réalisé par Okamura Tensai, ancien collaborateur et co-scénariste sur Neon Genesis Evangelion, qui réalisera et écrira plus tard l'excellent Darker Than Black du même studio.
Bones n'étant plus seulement un studio naissant (fondé cinq ans avant cet anime), suite au succès de RahXephon, leur seconde création (alors que leurs deux premiers essais ont moyennement marché), Bones tente de récidiver en confiant leur nouveau projet dans les mains d'une valeur sure, qui avait déjà travaillé sur Cowboy Bebop (première collaboration de Bones avec d'autres studios). Wolf's Rain semble à première vue bénéficier d'un soin très important apporté à sa réalisation et à son histoire. On y retrouve le thème de la dualité cher à Bones, ainsi que de nouveaux symboles religieux avec la notion de paradis et de réincarnation (étant donné que la Genèse dans RahXephon et Evangelion, ça marchait bien).
Wolf's Rain narre l'histoire de quatre loups, pouvant prendre une apparence humaine, dans un monde où les loups sont rejetés et chassés par des humains effrayés, essayent parfois de s'adapter avec difficulté (en raison de leur nature). Il existe une légende disant que les loups sont la seule espèce ayant accès à un paradis, que nos quatre protagonistes recherchent qu'importe les dangers qui leur barreront la route. De plus, un noble surnommé Pantera souhaite également accéder au paradis après avoir découvert que le paradis des nobles est artificiel, dans l'espoir d'y retrouver sa défunte fiancée.
Bones nous propose une histoire plus sombre encore que dans RahXephon, avec des thèmes plus proches de notre monde, tels que l'esclavage, la persécution, la vengeance, la perte d'un proche ou la fuite de la réalité. Malgré une apparence fantastique, Wolf's Rain semble être une métaphore de notre passage sur Terre.

Commençons ainsi notre analyse:
Le Scénario:
Wolf's Rain nous propose un scénario riche, profond et remplis de réflexion. Tout au long du périple, nos protagonistes nous entraînent dans des questions métaphysiques et des faits de sociétés. De plus, le nombre très important de back-stories et d'arcs basés sur des personnages secondaires éphémères accroît d'avantage cette analyse de notre monde. Le scénario est finalement très linéaire, avec très peu de flash-back et se suit facilement.
3/3

Le Rythme:
Cependant, bien que la trame scénaristique est envoûtante et nous pousse à aller plus loin, nous sommes facilement rebuté par la lenteur de cet anime. Les dialogues sont parfois poussifs, le contenu n'est malheureusement pas homogène et en guise de cerise sur le gâteau, nous avons droit à quatre épisodes résumés, ce qui est selon moi inadmissible dans une production de ce type. D'ordinaire, je suis assez clément sur l'utilisation d'un épisode résumé sur une série de longue format puisque celà nous permet de nous rappeler des nombreux éléments importants de l'histoire (Fullmetal Alchemist Brotherhood), ou encore lorsqu'il s'agit de couper une série en deux parties distinctes (Neon Genesis Evangelion, dont le résumé ne dure que 10 minutes), ou encore pour nous proposer une vision différente de l'anime, vu par un personnage secondaire. Cependant, dans Wolf's Rain, on nous propose l'équivalent d'un long métrage uniquement sur le point de vue des trois autres loups, ainsi que d'autres personnages de la série, pour nous raconter tel quel la série qu'on a déjà vue. Le format de 30 épisodes ne nous impose pas une telle insistance et cela brise l'effet escompté, car on se sort complètement de l'histoire et de son ambiance.
0.5/3

L'ambiance:
Comme je l'ai évoqué plus haut, Wolf's Rain est très sombre. Un nombre de morts assez conséquents, une souffrance profonde et silencieuse de personnages qui ne parlent pas beaucoup et une idée défaitiste du futur. La proximité du spectateur avec le groupe de loups est très proche car la caméra ne suit presque qu'eux et leur noirceur est détaillée minutieusement. Les thèmes musicaux, les paysages rarement ensoleillés et l'utilisation de couleurs ternes renforcent cette angoisse et cette mélancolie qui se ressentent tout au long de l'anime. Une réussite.
3/3

Les personnages:
Malgré le nombre important de personnages principaux (quatre loups), leur temps de parole est réparti de manière homogène et tous bénéficient d'une grande profondeur.
Nous avons Kiba, le loup solitaire qui se méfie des humains comme des autres loups au départ et semble être partagé entre un pragmatisme poussé et une fuite vers l’irréel.
Tsume, qui apparaît comme l'antagoniste de Kiba, lui est à la fois très opposé et particulièrement semblable. Lui non plus ne fait confiance à personne mais déborde d'orgueil et d'égoïsme face à un Kiba plutôt impliqué et discret. Il est très défaitiste sur l'avenir et vit au jour le jour, sans croire à un quelconque idéal alors que Kiba ne quitte jamais son but des yeux. La dualité entre ces personnages est prononcée jusque dans leur représentation (un loup noir pour Tsume et un loup blanc pour Kiba).
Tomoe est le membre de l'équipe le plus humaniste. De nature généreuse, il souhaite être domestiqué et irait jusqu'à renier sa fierté de loup pour devenir le fidèle compagnon d'un humain. Plus jeune que ses confrères, il ne semble ni comprendre ni accepter les dures lois de ce monde. C'est cependant lui qui semble être le plus optimiste de la bande.
Hige est le premier compagnon de voyage de Kiba. Toujours joyeux, très taquin et de nature désinvolte, il préfère ignorer le mal qui ronge le monde dans lequel il vit, en contrastant avec un sens de l'humour décalé et une joie de vivre.

De plus, les personnages secondaires, assez peu nombreux pour contraster avec le nombre important de personnages principaux, ont également droit à un développement ardu et une grande sincérité, ce qui les rend particulièrement attachant.
3/3

L'animation:
L'animation de Wolf's Rain est très sobre, ce qui colle bien avec l'ambiance de l'anime. Constamment en mouvement, bien que très lent, appuyée par des couleurs mornes et un design réaliste, elle renforce l'ambiance oppressante et s'adapte parfaitement à ses objectifs. Sans chercher à trop en faire, elle reste particulièrement soignée et ne choquera jamais l’œil.
3/3

Les musiques:
Encore une fois, nous avons droit à des musiques de grande qualité. Que ce soient les musiques d'arrière plan qui se superposent parfaitement avec les événements ou les génériques sobres et envoûtant rappelant le contexte de l'anime. J'ai un faible pour la musique de l'opening que je trouve particulièrement réussie. Elle est d'ailleurs composé par la même équipe que pour l'opening de RahXephon, bien qu'étant dans un style très différent.
2/2

Ressenti personnel:
Après avoir terminé cet anime et en réfléchissant au symbolisme de la fin qui apporte un plus de compréhension au reste de l'anime, j'ai un avis plutôt positif sur cet anime. L'ensemble m'a beaucoup plus, souvent touché et la réalisation reste un cas d'école, ce qui n'a rien d'étonnant étant donné la pointure qui s'en est chargé. Cependant, avant de commencer cette critique et de regarder point par point les éléments stricts que je me suis imposé dans chaque critique, je ne m'attendait pas à ce que cet anime aie une note aussi bonne. En effet, bien qu'ayant été plutôt séduit, je n'ai pas été autant emporté par Wolf's Rain que par d'autres animes qui m'ont marqué (Steins::Gate, Fullmetal Alchemist...). Peut être est-ce dû à la lenteur du rythme ou au côté trop homogène de cet anime.
Pour finir, je conseille vivement cet anime car il dispose d'énormément de qualités et apporte des réflexions profondes sur notre monde et sur la noirceur de l'humanité. Cependant, si vous voulez un anime vivant et dynamique, passez votre chemin, vous vous ennuierez surement.
Malgré cet aparté personnel, cet anime est un cas d'école, une oeuvre d'art traitée minutieusement avec beaucoup de soin et de doigté. Une réussite.
2/3

Wolf's Rain: 16.5/20

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (7)
Amusante (0)
Originale (0)

4 membres partagent cet avis
4 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

orphée le poète, inscrit depuis le 13/03/2015.
AK8.1.13 - Page générée en 0.051 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.180489 ★