Critique de l'anime Black Lagoon (TV 1)

» par Dregastar le
15 Juillet 2011
| Voir la fiche de l'anime

Black Lagoon

Itinéraire extraordinaire d'un homme ordinaire.

A ceux qui aimeraient tomber sur un anime qui soit adulte, réaliste sur la violence et la psychologie, crue et sans concession dans ses dialogues a la fois digne des plus grands films d'action et de mafia dans sa forme. Ayant en plus dans sa profondeur la goutte dramatique et noire qui siée aux histoires qui nous montrent la face et la nature cachées du monde et de l'humain...Alors n'hésitez pas.

Black Lagoon est pour vous.

Voyage dans une réalité sans concessions ou tout les coups sont permis, où posséder une arme et du vice vaut mieux que tout l'or et les diplômes du monde.

Cette série démarre avec un opening qui claque lui donne un ton rythmé et passionné a la fois.La couleur est annoncé, ça va bouger,la vie est belle et dangereuse.

Et sans jeu de mots, derrière ses images de toute beauté, bien rafraîchissante d'un bleutée aussi pur qu'un lagon qui nous invite à l'évasion, au voyage, va se révéler en faite une réalité bien sombre. Qui elle nous fait clairement comprendre que le ton se veut black, que derrière la façade turquoise se cache un univers noir et sanglant.

Le tout saupoudré d'humour si communicatif, si cinglant qu'on sent qu'on a carrément mis les pieds dans un réalisme qu'est loin des animes habituels qui se veulent moderne et réel dans la violence urbaine et humaine. Pas dans l'idée d'être pire ou pas mais juste d'être plus réaliste, car on est dans de la SF mais c'est pas Blood ou Ultimate non plus, c'est pas comparable en tout cas.

En tout cas c'est aussi bon et Black Lagoon transgresse et dépasse les limites existantes.

La série démarre et là on va tomber nez a nez avec monsieur tout le monde, un employé luttant pour sa survie et son ascension sociale dans l'entreprise dans laquelle il est salarié. Il est préssioné, malléable, ne sait pas dire non, il execute les ordres de sa hiérarchie sans broncher comme un bon toutou et une bonne fourmi travailleuse a la fois.

Un employé model qui lutte, pour qui sa vie semble normale et dont les souffrances sont justifiées de par sa condition, même si c'est injuste ma foi.

Englué dans son quotidient morne et réglé comme du papier a musique il va se retrouver bandit par la force des choses et grâce a un scénario audacieux.

Ce monsieur tout le monde bien éduqué et correctement formaté par la société, va voir sa vision de la vie, du monde, de l'humain s'enrichir ou se ternir par la brèche béante que lui offrira le destin ou la providence.

Une rencontre avec un groupe de transporteurs marginaux sillonnant la mer, vivant sous leurs propres codes, issus et reflets d'un monde différend du sien.

Monde qu'il n'imaginait même pas en rêve.

Une femme sera le détonateur et le catalysateur de sa réflexion, celle qui va chambouler son existence monotone et conventionnel pour le transporter lui et ses certitudes dans un ailleurs auquel il ne voudra ni ne pourra réchapper.

Il pensera avec son bagage intellectuel et ses certitudes tout pouvoir maîtriser rationaliser mais dans un sentiment inconnu de liberté dans lequel des doutes se diffusent, il va commencer un apprentissage de la vie, celui d'un cheminement intérieur qui le bouleversera lui et ses certitudes, ainsi que toute son existence.

Ajoutez a ça qu'il devra faire ses preuves, s’intégrer et gagner le respect de cette équipe de transporteurs aux allures de pirates, dont il aura d'ailleurs fait la connaissance dans des circonstances assez spéciales.

Voila, ceci est placé pour répondre a ceux qui trouvent qu'il n'a pas de scénario et surtout ceux qui se demandent si il y'en a un dans Black Lagoon.

Je vous rassure il y'en un et c'est sous un couvert d'épisodes résumant des aventures n'ayants que d'autres but de nous distraire, nous faire vivre l'action, les péripéties de notre héros et de sa bande de transporteurs qu'apparaitra une trame qui si elle n'est pas directement mis en évidence, vous captivera comme telle si vous lisez entre les lignes de cet anime.

Lire entre les lignes, là est le fil de conducteur de Black Lagoon, voir d'un coté un homme ordinaire viré et basculé a l'opposé de sa conception de la vie et voir une femme qui elle survie dans un monde qui a fait d'elle une personne devenue un animal sauvage qui ne croit plus dans la société dans laquelle nous vivons et qui malgré son pessimisme sa vision noir de la vie, la croquera comme une pomme et influencera son alter ego masculin autant qu'elle même sera influencé.

L'homme ordinaire s’appelle Rock et la femme qui sort de l'ordinaire s’appelle Révy et toute la série se construira autour d'eux, de leur relation et de la psychologie de celle ci.

Attention je vous préviens c'est un anime qui n'a rien de psychologique en apparence comme je vous l'ai dit ca se passe en filigrane, en faite on va avoir droit a des scénes d'action,de gunfight plus qu'autres choses.

la série a pour cadre une ville pourrie gangrenée par la mafia, la corruption, la violence, et cette même ville se trouve pourtant dans une région paradisiaque.

Le graphisme, le chara design, les couleurs, l'animation sont magnifiques, je parle pas de c'est parfait ou de ca ne l'est pas. Je ne compare en rien a d'autre série ou de ce qu'il y'a de meilleures a ces niveaux, mais je veux juste dire que c'est réussi que cette série a ces niveaux là a une qualité indéniable, en plus de son scénario et de ses personnages.

Et le mot "magnifique" est pesé et soupesé, je ne l'emploierai pas a l'emporte pièce juste pour dire que c'est beau, jaime trop cette série. Non je l'emploi justement avec toutes les nuances et les degrés qu'il peut supposé et il se justifie car Black Lagoon est a part.

Pas a part pour dire que c'est different, mais simplement pour dire que vous aimiez ou pas je vous demanderais juste aprés visionnage de vous posez la question, si une série pareille existe ?

Je vous assure d'avance que la réponse sera non, quel que soit les similitudes que vous pourriez trouver avec d'autres séries, elles peseront faiblement face a l'originalité de cette oeuvre.

Non pas originale dans le sens où elle apportent du neuf dans son genre, car des gunfight de la mafia de la testostérone ça court dans beaucoup de séries.

Mais juste la façon la manière, le style et l'originalité de la mise en scène ainsi que l'originalité de l'idée. Il en résulte de Black Lagoon que c'est un truc a part.

Une idée pleine d'energie de fun et de maturité, un anime racé de caractère tel un cheval Pur-sang Arabe.

Moi qui suis pas fan de gunfight, j'ai adoré et malgré qu'il manque un chouia de baston de combat au corps à corps, je ne ferais pas la fine bouche sur cet anime. Loin de là ...

L'ending de la série vous paraîtra quelconque, voir ennuyant sans relief, mais une fois bien installé dans la série vous réaliserez et apprécierez la juste mesure, la profondeur de celui ci. Ô combien il colle avec l'esprit de la série, ce qui vous fera penser peut être comme moi, que la boucle est bien bouclée et le paquet bien emballez du début a la fin, de A à Z.

Alors je m’arrête là brutalement, croyez moi ou pas, c'est une histoire de gangster si on peut dire mais attention de l’acabit d'un Scarface, d'un Casino même si bien entendu l'histoire les personnages de Black lagoon n'ont rien avoir avec ces titres que je viens de vous citer.

je parle de l'essence de la mafiosité, si je peux l'appeler le dire comme ça, mais surtout de l'intensité dramatique qui circule et ajoutez y un zeste de glamour, beaucoup d'action, d'agressivité et de la bonne tranche de vie. Alors vous obtiendrez Black lagoon un must de la Japanime.

A vous de voir, j'ai pas la prétention par cette critique de vous convaincre et même si je le souhaitais je m'y serais mal pris, mais je me suis fait plaisir et l'intention était là.

Black Lagoon ma emporté dans mon élan, donc faites vous votre propre critique en tentant l’expérience qu'offre cet anime.

Sur ce, j'ai finis je m’arrête là et je conclus sur un 9 avec mention très bien et qui siffle, comme une balle de pistolet.

Notez que cette critique et cette note sont valables pour les deux saisons de Black Lagoon.

C'est tout pour moi, merci.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (0)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Dregastar, inscrit depuis le 16/06/2011.
AK8.1.13 - Page générée en 0.061 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.159002 ★