Critique de l'anime Natsume Yûjin-Chô

» par azorni le
05 Avril 2010
| Voir la fiche de l'anime

Je n'ai vu que quelques épisodes de cette série, mais je ne résiste pourtant pas à l'envie d'en rédiger d'ores et déjà une critique.

Ce que j'aime bien avec cette série, ce sont les multiples références à d'autres animés qu'on peut y trouver. Je n'insinue pas qu'il s'agit de plagiats, au contraire je trouve ça amusant et j'estime ça sain dans l'animation japonaise de voir les auteurs s'influencer mutuellement et chercher ainsi à améliorer leur art.

D'abord, on retrouve le schéma hyper classique : un lycéen doté de pouvoirs psychiques mène une double vie entre ses études et ses combats avec des êtres invisibles pour le commun des mortels. Il est aidé en cela par un personnage qui sera son compagnon et son guide.

La première référence à mon avis évidente dans cet anime, c'est Inu Yasha. Outre la trame globale décrite précédemment, il y a un certain vocabulaire (les Youkai), et divers éléments scénaristiques : l'héritage spirituel avec un grand parent, le fait que cet aîeul a légué un objet magique que cherchent à obtenir tous les youkai, etc.

Une référence moins évidente à mon avis, et qui pourra surprendre compte tenu de la différence d'ambiance entre les deux animés, c'est Death Note. Et oui contrairement à Inu Yasha dans lequel le personnage principal est une jeune fille espiègle et extravertie, ici il s'agit d'un jeune garçon assez réservé et flegmatique (et orphelin aussi comme dans Death Note, je crois). Il y a aussi le fait que ce héros détient un livre qui possède un pouvoir sur quiconque a son nom écrit dessus.

L'anime adopte aussi un aspect contemplatif qui n'existe pas dans les deux séries mentionnées. Par cet aspect, il me fait songer à une série qui elle-aussi n'a a priori pas grand chose à voir : Kamichu. On retrouve en effet par moment cette ambiance zen si caractéristique. Et puis l'un des personnages féminins est dessiné exactement de la même façon. Il y a aussi la présence d'un temple, tenu par le père d'un camarade de classe du personnage principal. Enfin, Il y a le fait que souvent les youkais sont des êtres inoffensifs et que l'intervention qu'ils requièrent est des plus anodines.

Petit détail : on peut noter l'usage des masques pour de nombreux personnages féminins. Peut-être est-ce une tentative pour renouer avec un certain type de spectacle traditionnel japonais, en tout cas l'effet obtenu est intéressant et original.

Au final, on a affaire à un mélange assez déconcertant mais non moins réussi de différents genres et références, donnant une série des plus agréables à regarder. Cette série c'est un peu l'antithèse de Bleach : beaucoup, beaucoup moins violent, et beaucoup plus zen.

Bref personnellement j'apprécie, et je donne une bonne note.

PS: petit reproche tout de même : la personnalité du héros est quand même très peu masculine, et on dirait que les scénaristes ont un malin plaisir à en jouer, allant jusqu'à une certaine ambiguïté qui met quand même mal à l'aise. J'espère que cet aspect ne s'aggravera pas dans les prochaines saisons. En tout cas avec le recul cet aspect me donne envie de revoir ma note à la baisse. Je passe de 8 à 7.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

azorni, inscrit depuis le 21/10/2009.
AK8.1.13 - Page générée en 0.053 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.154489 ★