"Baccano" ou le bazar organisé.

» Critique de l'anime Baccano! par Piegefull le
22 Août 2014

Si on devait traduire "Baccano" cela donnerai "vacarme" ou "brouhaha" (un peu comme Pulp Fiction), cet animé qui peut paraître déroutant ou même repoussant au premier épisode et bien je vous supplie à genoux de pousser un peu plus loin car je sais que vous ne le regretteriez pas.

Après le premier épisode vous vous demanderez ce que vous faites en ce moment, car le bazar commence à s'étaler sans fin et on vous passe des morceaux d'histoire sans queue n'y tête. Comme tout être humain vous allez réfléchir pour sortir une théorie sur l'histoire, hé bien il ne faut pas, tout se recollera comme par magie vers la fin, ne vous donnez pas de mal de tête pour rien. Juste profiter de l'instant présent, c'est ce que je vous conseille de faire pour prendre votre pied et voir que les bons cotés de cette animation hors du commun.

L'histoire, composée de 13 épisodes, semble courte vue le sujet à traiter mais pas de panique, on y arrive et comme bonus il y a 3 OAV qui sont les bienvenues vu le plaisir qu'on prend lors de la trame principale et aussi pour pousser l'histoire un peu plus loin il faut le dire. L'histoire elle-même se déroule majoritairement lors des années 1930/31/32 mais débute lors d'un voyage en 1711 qui sans lui rien ne serait arrivé. L'alchimie s'y entre mêle a la mafia pour un ensemble explosif à souhait. L'intrigue est posée, à vous de vous y accrocher et de profiter des moments de bonheur à venir.

Les personnages sont justes bluffants, on a au rapport (pour les plus importants) :

• Isaac et Miria (On les retrouve dans un clin d'oeil que j'ai adoré dans "Durarara") qui est le "couple" qui lie cette histoire (même si j'en suis pas encore sûr tellement c'est mitigé).

• Un mafieux appelé Ladd et qui est juste fou a lié et qui correspond parfaitement à cette animé

• Le petit Jacuzzi qui au début m'énervait au plus haut point mais il changera lors de l'histoire ce qui donne un personnage appréciable finalement .

• Et pour finir Firo Prochainezo qui est le "gentil" mafieux et qui a une place que je prendrais sans hésiter et il est juste trop classe danstout ce qu'il fait.

Il y en a en tout 17 si je sais bien compter (tous montrés dans l'opening), je vous laisse les soins de découvrir par vous-même.

Tout ce beau monde est à bord d'un train nomme le " Flying Pussyfoot" où les 3/4 de l'animé va se dérouler et qui est parfait dans ce rôle. Pour le dernier quart on les retrouves sur le continent Américain en pleine période mafieuse.

Les dessins et animations sont sans défaut pour ma part et les combats sont vraiment magiques avec tout ce qui est "effets spéciaux" (si on serait dans le cinéma) et tout autant réussi.

La bande-son est a écouté sans retenue, l'opening est juste génial et l'ending de même, un peu de jazz ne fait pas de mal et plutôt du bien dans ce cas présent. Chaque passage est parfaitement retranscrit en musique.

Je ne peux que féliciter les personnes qui ont créé ce bijou et qui nous ont permis de le découvrir.

Je vous invite donc à foncer voir cette histoire décadente, violente et hilarante.

Votre fidèle serviteur Piegefull.

Verdict :10/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (0)
Originale (0)

6 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Piegefull, inscrit depuis le 04/08/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.052 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.189650 ★