Critique de l'anime L'Odyssée de Kino

» par Krokko le
19 Novembre 2009
| Voir la fiche de l'anime

"L'erreur est humaine". Voilà un proverbe que tout le monde connaît, que tout bon français à béret vert que nous sommes a au moins une fois utilisé dans sa vie. D'origine latine, il signifie que l'homme est sujet à l'erreur par son imperfection même. Ce proverbe m'est souvent venu à l'esprit lors du viosionnage de Kino no Tabi, mais sous une autre interprétation : l'erreur est le fruit de l'humanité lorsqu'elle essaye de rendre son système parfait. Du coup, si elle pense sa société infaillible, ses méthodes des plus poussées, l'arrivée d'un personnage extérieur, en l'occurence Kino et nous-mêmes par son biais, démontre par un point de vue extérieur l'immense faille barrant le "soi-disant parfait" système.

"Il est dit que lorsque quelqu'un voit un oiseau dans le ciel, il est pris du besoin de partir en voyage." Ceci est une citation de Kino, dans le premier épisode puis qui revient assez souvent. A elle seule elle suffit selon moi à expliquer tout l'animé. Ainsi, Kino ne voyage pas pour aller dans tel endroit, pour aller voir telle personne ou assister à tel évènement, si les gens ne cessent de l'appeller "voyageur", c'est parce qu'elle ne voyage que dans ce but spéculatif. Elle traverse un pays imaginaire sur sa moto parlante Hermes, lui faisant office de compagnon (qui l'accompagne partout, chambres d'hôtels, caves, escaliers :o) mais aussi parfois de conscience, allant de cité en cité, sur la route, au travers du désert, par vois fluviale ... Rien ne semble l'arrêter dans son voyage. Mais un voyage est aussi synonyme de découverte : l'apparition de nouveaux pays, d'inconnus et de coutumes étranges. Certains sont persuadés de leur évolution, mais il s'avère rapidement qu'ils se sont trompés de voie. D'autres possèdent les traditions les plus loufoques (un épisode est très bon là-dessus), toujours dans le mauvais sens. Il faut s'avoir que dans chacun des cas, Kino est observatrice et non actrice.

Mais tout n'est pas noir dans cet univers. Je parlais tout à l'heure de différents décors tout à l'heure. Pour moi, ils sont magnifiques de simplicité, de douceur avec leurs tons pastels verts, bleus, blancs ... Et si comme cité plus haut "l'erreur est humaine", je pense que l'on peut dire que le "bonheur est humain". Certaines personnes rencontrées réussissent leurs projets, vivent l'existence qu'ils désirent ou bien parviennent à leur objectif ultime. "Le monde n'est pas beau" comme dit Kino, mais elle précise aussi que c'est en étant pas beau qu'il est ce qu'il est. Certaines choses tournent rond dans le monde, même si certains engrenages laissent à désirer.

Le personnage de Kino, si l'on connait quelques choses sur elle, n'est pas beaucoup développé et ce serait un reproche que je ferai à la série. Pourtant, elle permet de se mettre à sa place en tant qu'observateur, de rentrer dans les histoires sans aucun soucis. Et si elle semble parfaitement antipathique, ce n'est pas non plus un défaut, plutôt la contemplation face à son voyage. Au final, elle restera pour moi un très bon pesonnage, à la fois creux et entier (comment ça ca veut rien dire?).

Qui n'a jamais rêvé de partir en voyage? Tout nous en empêche, la famille, les amis, l'argent, les limites imposées par la société... Kino no Tabi se pose alors comme le moyen de l'entreprendre sans quitter son fauteuil, à travers un monde fantastique et étrange, jalonné de personnalités hors du commun.

Un vrai bonheur que cette série.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Krokko, inscrit depuis le 13/11/2008.
AK8.1.13 - Page générée en 0.035 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.199209 ★