Critique de l'anime Fairy Tail (TV 1)

» par Papimoule le
17 Janvier 2012
| Voir la fiche de l'anime

Fairy Tail est une lame à double tranchant. L'auteur a voulu faire un gros shonen à la Naruto mais sans avoir de scénario en tête, sans avoir d'idées futurs pour les magies de ses personnages... etc. Bref, pas d'idée pour la suite de son manga. Pourtant c'est très problématique pour un shonen qui joue, normalement, énormément sur l'évolution. Ce qui doit vous tenir en haleine c'est la futur technique de la mort qui tue ou la révélation qui rox du poney. Fairy Tail ne donne rien de tout cela.

La série commence pourtant bien. Nastu, un dragon slayer, est un mage contrôlant le feu et tirant sa force des dragons. L'histoire autour du jeune homme est intéressante. L'idée de voir un jour le dragon qui l'a élevé émerge forcément dans notre esprit. Cependant ce côté est très vite laissé en plan. Ce qui aurait pu être la force principale du scénario ne sera pas développé pendant les 113 épisodes auxquels j'ai survécu. Parce que oui c'était très chiant à la longue. L'histoire n'avance pas d'un péco. On passe d'un arc à l'autre sans vraiment comprendre le sens, peu ou pas de liaisons entre eux (non Gérard n'est pas une liaison...), finalement ça n'avance pas. En plus de 100 épisodes il ne me reste rien du "scénario".

Si c'était seulement ça qui n'évoluait pas... Le Nastu du premier épisode n'est en rien différent de celui du centième: toujours le même caractère, les mêmes techniques (ça c'est une aberration). Et c'est comme ça pour tout les personnages de la série. Juste Titania sort un peu du lot. Mais finalement elle sort ses techniques n'importe comment et on ne voit pas sa puissance augmenter. Très vite on se demande pourquoi elle n'utilise plus cette technique là? D'où elle sort celle là? Fairy Tail est incohérent. Parfois on a l'impression que les héros se mettent au niveau des ennemis pour en chier. Un peu comme dans les HS de Naruto.

Après la série cherche à s'en sortir par l'humour de sa mascotte: Happy. Ça marche au départ mais très vite le chat devient lourdingue, en particulier quand un second chat débarque. Il tombe amoureux d'une chatte tsundere à la mormoilneux. Au final seul les personnages les plus puissant de l'anime réussissent à avoir un minimum de charisme. Les autres sont tous plus culcul les uns que les autres. Entre Lucy et toutes les pouffiasses de la série on est servi... Enfin un dernier personnage sur qui je voudrais toucher trois mots, il résume à lui tout seul les défauts des protagonistes: Grey. Un mage de glace, le "rival de Nastu". Ce type a un humour répétitif (ce bagarre tout le temps avec Nastu, ce déshabille pour le fun) et représente le problème des combats. C'est un mage de glace, les possibilités devraient être énorme et pourtant... dans un arc vous le verrez sortir un mur de glace et balancer des sorts de partout puis au suivant il sera à cour de jus et d'idée après trois attaques minables ratées.

Si vous avez bien suivi vous avez compris que les combats sont illogiques. Parfois on se retrouve avec des écarts gigantesques entre la puissance des magies et celui qui a la plus puissante a du mal sans aucune raison apparente. Ensuite les techniques se répètent à l'infini, donc aucune évolution dans les divers combats. Après niveau animation, ça passe encore mais rien de mirobolant. En plus les combats sont longs mais sans pour autant qu'il y ait beaucoup d'action. Ça parle beaucoup pour ne rien dire, on passe des passages sans intérêt en plein combat. Ces combats rassemblent toutes les tares du mauvais shonen.

Les graphismes... Les fonds sont moyens. Tellement qu'il n'y a rien à dire dessus. Juste le truc basique, on vous colle trois arbres et deux nuages vite fait mal fait puis ça passe ou ça casse. Le charac-design est limité. Manque total d’expression, la série déforme parfois la tête de ses personnages pour y remédier. Ça rend le tout un peu plus "concon".

Pour finir la bande son: le seul point fort de l'anime. Faut dire ce qui est le mélange celtique, folk est réussi. Les moments forts ressortent bien grâce à la musique même si la scène est particulièrement ridicule. Par contre, les openings sont tous mauvais. Mauvais musicalement et aussi au niveau du contenu: ça spoil à mort. Je veux dire, tout les shonens spoil plus ou moins dans leurs openings mais là c'est le ponpon. Vous n'avez pas besoin de regarder la série, juste les openings et vous avez tout compris. Vous avez sauté un arc? Pas de problème en 1min30 vous avez un résumé parfait. Faut vraiment être demeuré pour tuer le peu de suspens.

Voila, j'ai rien d'autre à ajouter. Fairy Tail est un mauvais shonen. Des graphismes moyens, une histoire qui n'évolue pas, des personnages sans fond, des combats à la ramasse... La liste est longue et pas glorieuse. Après 113 épisodes d'attente j'arrête le massacre. Rien ne se passe dans le monde sans queue ni tête de Fairy Tail.

Verdict :3/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (1)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
5 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Papimoule, inscrit depuis le 07/07/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.049 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.158749 ★