Critique de l'anime Fairy Tail (TV 1)

» par sarthasiris le
01 Mai 2013
| Voir la fiche de l'anime

Fairy Tail, de l'idyllique plastifiée.

Le scénario : Natsu, fils de Dragon, a été abandonné par ce dernier lorsqu'il était petit. Au fil des épisodes il cherchera sans relâche à savoir pourquoi cet abandon. Bon... pourquoi pas! Le souci c'est qu'au fil des arcs j'ai cette désagréable impression de déjà-vu...

Je m'explique, il y a toujours cette même thématique :

"-Ho c'est le grand méchant, mais je lui pète la gueule il était nul en fait ! Ah, mais il me casse la gueule, car en réalité il s'est laissé faire ahhh. Mais je suis le héros je vais utiliser mes dernières ressources pour le battre, ho non ça ne suffit pas… Argg (flashback de ses amis ou d'un moment touchant) suivi du regard perçant du guerrier déterminé ROUAHAHAHAHHRG. Victoire ! Allez, on rentre se mettre une mine à la guilde."

Ça passe deux-trois fois, mais au bout d'un moment il ne faut pas se foutre de ma gueule et éventuellement changer de disque. Puis excusez-moi, mais à part faire jaillir des flammes de tous ses orifices, notre cher protagoniste manque cruellement de profondeur, autant dans sa palette de techniques que dans sa personnalité.

Les méchants : Si seulement les personnages ennemis pouvaient avoir le minimum syndical de charisme ou de justifications quant à leurs motivations...

"- Ah il voulait la magie du monde entier pour être le plus fort de tous les super méchants ? Ahhh c'est pour ça, d'accord..."

Mais les motivations des antagoniste sont d'une telle futilité que pratiquement chaque fois que notre héros balance son discours héroïque, symbole de l'amitié et de l'amour universel, ils rejoignent la guilde... C'est pathétique. Des méchants qui sortent de nulle part avec leurs vieux sourires sadiques débordant de confiance. Plus cliché ça te file un cancer... Je ne vous ai pas parlé de leurs techniques ? Il ne vaut mieux pas, car certaines sont admirables. Oui, admirables pour avoir réussi à faire les pouvoirs les plus ridicules et improbables de l'histoire de la japanimation...

Un joli monde tout rose : Dans le même genre que Black Cat, un dénouement bouleversant nous est annoncé dès le début de l'histoire... Mais non ! Il a fallu qu'ils brisent le seul soupçon de dure réalité existant dans cet univers tristement idyllique... PERSONNE ne meurt, personne ne saigne (véridique), aucun gentil ne perd. En partant de ce principe il est difficile d'éprouver le moindre ressentiment pour des personnages dont on devine le destin avant même que la moindre intrigue ou combat ne commence. Finalement tout ce beau monde pue l'artificiel à des kilomètres...

La Guilde : Le principe est simple, créer un maximum de rôles secondaires. En soi ce n'est pas une si mauvaise idée, ça permet à l'anime de dégager une bonne humeur générale assez prenante, on décèle cependant assez rapidement les principaux aventuriers qui auront éventuellement le droit à plus d'une apparition par arc... Eh ouais c'est ça le show-biz, soit tu es badass et tu passes sous les projecteurs, soit tu passes en arrière-plan.

Conclusion : Des nausées seulement en pensant aux antagonistes... Animé visiblement bourré de défauts, ça ne fait pas tout d'avoir une ambiance générale sympathique, surtout au long terme... En comparaison avec d'autres shônens populaires (Naruto, One Piece), le titre demeure lamentablement en dessous. En partie pour cause d'un scénario reposant sur un thème fantôme, allié à des périples qui ne s'apparentent guère à autre chose que des hors-séries tristement vides d'intérêt. Pas d'évolution notable, autant chez les personnages que dans le scénario... Par conséquent un mal évident à se renouveler.

Fairy Tail, il te faudra déployer d'autres atouts que ton monde angélique et tes personnages féminins à la limite de l'exhibitionnisme, pour séduire l'otaku crasseux qui sommeille en moi !

Verdict :3/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (1)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

sarthasiris, inscrit depuis le 20/08/2011.
AK8.1.13 - Page générée en 0.052 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.158749 ★