Critique de l'anime Gantz

» par Sacrilège le
29 Juin 2010
| Voir la fiche de l'anime

Reprenant le manga dans ses grandes lignes, Gantz l’anime part avec un bon scénario de base acquis grâce au manga. De là à le mettre en valeur il n’y a qu’un pas, malheureusement pas si facile à franchir que ça au vu des épisodes de la série.

Gantz, ou l’apologie des personnages plus héroïques – GAR - tu meurs. Je pourrais dire aussi « personnages-on-ne-peut-plus-caricaturaux ». Entre Katô-kun prêt à défendre la veuve et l’orphelin, Kei, la fille bien foutue mais avec autant de chair dans la poitrine qu’elle n’a de vide dans le cerveau, les racailles jouant à la perfection leur rôle de pourfendeurs des temps modernes, volant, violant et violentant les honnêtes gens. Et puis Kurono, le gars lambda auprès duquel tout le monde pourra s’identifier, celui qui n’ose pas dire à la partie adverse (ou non) ce qui lui brûle les lèvres mais qui n’en pense pas moins. Comptons aussi la leçon de morale donnée à travers le personnage de Nishi, être égoïste qui ne pense qu’à sa survie et qui va se rendre compte à ses dépens qu’on ne peut occulter l’esprit d’équipe, meilleur fortifiant de l’univers (blabla, bla).

Gantz, ou comment reprendre le contrôle de sa vie une fois que la Mort nous a attrapés. Tous les personnages de la série sont des êtres blessés, handicapés psychologiquement (la grand-mère pointée du doigt de par son âge, le gamin vu comme un bon à rien via sa situation de … gamin, la fille suicidaire et suicidée, le mi-rebelle mi-lâche qui ne s’assume pas ou encore les crapules vivant de menus fretins). Un bel anime à tendance pseudo-philosophique donc …

Deux points de vue au final pour Gantz : une vision strictement ras des pâquerettes devant un shônen de base associé à de la SF et une autre, plus réfléchie, mêlant la philosophie avec une idée de la Mort (et de la vie) prise à contre-pied des habitudes. Heureusement que ces deux points de vue s’entraident et se complètent sans quoi on s’ennuierait ferme malgré le petit nombre d’épisodes de cette première saison.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Sacrilège, inscrit depuis le 27/10/2005.
AK8.1.13 - Page générée en 0.05 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.180489 ★