Critique de l'anime Gantz

» par Akira Leone le
01 Avril 2011
| Voir la fiche de l'anime

GANTZ, la série intégrale (Stages 1&2 non censurés) :

- Un animé huis-clos qui vous prend aux tripes dès le premier épisode, en vous faisant violemment réagir sur la lâcheté, la mesquinerie et la "monstruosité" de l'espèce humaine ; heureusement il y a une exception dans cette série, un type bien, lol! Sinon, il faudrait vraiment tout brûler!!! En tout cas, le passage avec le clochard fait d'emblée réfléchir sur l'état de notre société actuelle de plus en plus déshumanisée.

- ATTENTION CEPENDANT!!! : ce n'est pas une série pour les enfants! Mais bien pour les adultes, entre des scènes d'hémoglobine avec tranchage de tête, une ambiance extrêmement glauque et malsaine, et des femmes dans le plus simple appareil et ce de manière bien distincte et appuyée!!

- De part son originalité (ambiance + intrigue) et la profondeur des thèmes abordés, Gantz est pour moi une série culte et un must de l'animation japonaise.

GANTZ : Stage 1 (version non censurée) :

- Après visionnage des 13 épisodes du Stage 1, et n'ayant pas lu le manga, j'ai trouvé l'histoire géniale, et l'atmosphère glauque, bizarre, malsaine et sadique à souhait, et aussi très oppressante...

- Et pu***n, qu'est-ce que ça fait réfléchir sur la nature de l'homme et de la société en général... Une grosse claque pour moi qui ne plaira cependant pas aux biens pensants ou aux éternels optimistes/idéalistes/utopistes.

- Et à la lecture des critiques précédentes, il apparait évidemment que Gantz fait partie de ces séries qui divisent mais ne laissent pas insensibles : on adore ou on déteste.

- Pour ceux qui adorent cet animé, Gantz, c'est marquant, c'est profond, mais c'est définitivement pour ADULTE, avec des séquences d'action, gore de chez gore (ça vaut "Elfen Lied", c'est pour dire!!!), et des plans de nudité féminine qui peuvent choquer la sensibilité des plus jeunes ou des plus réac (type le CNC ; d'ailleurs il a été censuré lors de sa diffusion en France).

- Niveau visuel, j'ai beaucoup aimé le chara-design même si on a déjà vu mieux depuis. Et le background est correct mais pas exceptionnel.

- Enfin, les personnages sont dans l'ensemble vraiment intéressants, surtout le personnage principal, Kurono Kei, l'anti-héros par excellence, lâche, pervers, égoïste, bref c'est un peu le reflet de notre époque. Son pendant et ami d'enfance Kato Masaru nous montre un aspect beaucoup plus flatteur de notre société car il est courageux, droit et altruiste. Cette opposition entre les deux anciens amis est intéressante, comme est intéressante l'évolution négative de Kei qui était alors un enfant totalement différent de l'adulte qu'il est en train de devenir. J'aime bien également le personnage de Joichiro Nishi, mauvaise graine qui s'assume, et prêt à tout pour gagner le jeu. Je ne cache pas que certains personnages auraient mérité un peu plus de profondeur comme la jeune Kei Kishimoto.

- Bref, pour résumer, Gantz (Stage1) est un ovni pour adulte bien déjanté et déjà mémorable...

J'ai hâte de voir les 13 épisodes suivants appelés "Stage 2".

Verdict :10/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Akira Leone, inscrit depuis le 19/07/2009.
AK8.1.13 - Page générée en 0.039 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.171063 ★