Critique de l'anime Ouran Host Club

» par iorek le
09 Octobre 2008
| Voir la fiche de l'anime

Avec son nom à rallonge, Ouran High School Host Club est à mon sens un anime absolument ébouriffant qui, pour peu que vous aimiez le genre, va vous faire rire autant qu’il va vous émouvoir.

Le pari était pourtant loin d’être gagné au début… un générique rose-bonbon, du rose partout et des fleurs à foison, je suis très (trop) sentimental mais il y a des limites à tout. Ne vous fiez pas aux apparences, ce côté kawai et kitchissime à souhait est totalement assumé et tellement bien mis en valeur qu’il constitue sans nul doute une des qualités de l’anime, du fait du contraste qu’il offre avec des situations… peut-être pas dramatiques, ce serait exagéré, mais disons… sensibles. Ouran High School Host Club reste sans conteste un anime comique, dans la veine d’un School Rumble, avec des personnages délirants et des situations totalement déjantées, mais tous les personnages ou presque ont leur côté sombre qui sera dévoilé à un moment ou un autre de l’histoire (la solitude des jumeaux, l’histoire familiale délicate de Tamaki, etc).

Cela dit même s’il peut vous émouvoir, Ouran High School Host Club vous fera le plus souvent sourire voire, soyons fou, rire. La faute (ou plutôt grâce) à des personnages on ne peut plus charismatiques et fouillés qui accumulent à eux seuls les situations les plus délirantes qui soient. Pour constituer son fameux cercle d’hôte Tamaki a en effet, et ce pour notre plus grand bonheur, rassemblé tous les clichés en vogue auprès de la gent féminine. On se retrouve donc avec le bel homme élégant à l’allure princière, le petit garçon absolument craquant flanqué de l’ homme discret à tendance sauvage, le garçon taciturne, les deux jumeaux qui usent et abusent de leur situation pour faire croire qu’il se passe les choses les plus… inavouables entre eux, et enfin Haruhi (notre personnage principal) le « garçon » modeste, travailleur et toujours à leur écoute. Le « petit » secret de Haruhi et les moyens que mettent en œuvre les autres membres du cercle pour le préserver est également le prétexte à des situations comiques absolument savoureuses.

De même le fossé riches/pauvre entre les membres du cercle (l’action se passe dans un lycée prestigieux réservé à l’élite de l’aristocratie) et Haruhi (qui vient d’un milieu très modeste, n’ayant pu intégrer l’académie Ouran que grâce à des résultats exceptionnels et une bourse d’étude) est également un réservoir inépuisable de situations comiques (ah le coup du café...). Enfin, pour en terminer avec les personnages, toutes leurs petites manies et défauts (Honey qui se goinfre de gâteau, le côté « je me fiche de tout et je capte rien de ce qu’il se passe » de Haruhi, les délires princiers et naïfs de Tamaki , le côté manipulateur de Kyouya, démoniaque des jumeaux, etc) ne font au final que renforcer l’arsenal comique de l'anime, pourtant déjà bien pourvu. Inutile de s'attarder davantage sur ce point, les personnages de Ouran High School Host Club sont tous plus attachants les uns que les autres et constituent clairement l’un si ce n’est le point fort de l’anime.

Si Ouran High School Host Club n’est pas une comédie purement romantique comme, encore une fois, School Rumble, un certain côté shojo va vite se rajouter aux diverses situations subies par notre cercle d’hôte. Une romance d’ailleurs très agréable, jamais lourdingue et qui à sa manière contribue à rendre les personnages plus attachants que jamais. Côté technique là encore peu de choses à reprocher, avec des personnages bien dessinés, bien animés (avec des mimiques vraiment tordantes) et très expressifs (mieux que dans le manga à mon humble avis), le tout dans de bien jolis décors. Que demander de plus ?

En ce qui concerne la musique, les différents thèmes ne sont pas forcément très nombreux mais se mêlent délicieusement bien à l’action et soulignent élégamment le côté comique ou dramatique de telle ou telle situation. Les doubleurs ne sont pas en reste et insufflent vraiment vie à leur personnage, ce qui s'avère primordial pour que les scènes comiques dévoilent tout leur potentiel. Une qualité de plus.

Ouran High School Host Club est donc un anime aussi déjanté qu’atypique. Un petit bijou d’animation sur lequel vous passerez d’agréables moments et qui vous fera rire autant qu’il vous émouvra. Bien sûr la perfection n’étant pas de ce monde, on pourrait reprocher certains épisodes un peu en deçà des autres (niveau intérêt ou potentiel comique), mais certainement pas de quoi se priver de cette petite merveille qui, pour peu que l’on soit fan de loufoqueries, vaut assurément le détour.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

iorek, inscrit depuis le 16/01/2008.
AK8.1.13 - Page générée en 0.083 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.180771 ★