Critique de l'anime Durarara!! (TV 1)

» par FanCompagnie le
19 Avril 2012
| Voir la fiche de l'anime

Durarara !! : une suite ?

Durarara est devenu une référence dans les perles de l’animation, elle a été célèbre…comme pour de nombreux séries à succès, lors de son arrivé dans son antre de spectateurs, je me regardais d’autres épisodes d’animés n’ayant pas ses faveurs. Pour cause ? Le désintérêt. Un désintérêt qui s’est envolé, quand, sur un coup de tête, deux ans après, je m’y suis lancé !

Durarara nous plonge dans le quartier d’Ikebukuro où nous suivons les périples de plusieurs personnes en parallèles, dans différents axes. L’histoire commence par l’arrivé de Mikado, fraîchement accueillit par Kida, son meilleur ami, et seront bientôt rejoint par Anri ; où l’apparition du gang des Dollars un groupe invisible est traité et devient le poids de l’animé. Le fil conducteur? Un triangle amoureux, la recherche d’une tête, une guerre des gangs.

L’un ne va pas sans l’autre.

A ceci s’ajoute une bonne paire de personnages frais en personnalité : Celty la légende urbaine vivante, Shinra un médecin aux goûts étranges, Shuizo ayant une force incroyable, Izaya l’informateur fourbre (qui restera dans les mémoires, mention spéciale à son seiyuu Hiroshi Kamiya qui a su donné une vrai identité à ce personnage)

Aucun n’est boulet, chaque personnage a son rôle, y est contenté, et y évolue (même si deux d’entre eux sont traités qu’une seule fois avant de disparaître mystérieusement)

Les personnages cités sont davantage plus développés que les autres.

L’intrigue est finement menée par des actes concis, où chaque épisode nous apporte une part de questions, de réponse où le mystère ne cesse que s’alourdir et de s’alléger.

J’ai bien aimé l’explication d’épisodes précédents dans l’épisode suivant ; l’ambiance est là, constante, continuelle. Les deux premiers épisodes donnent un très bon aperçu de la série globalement, tu rentres dans la série. Certes, vers la moitié de la série, tout en restant dans ses codes, elle s’essouffle dans le manque de réponses, et à la coupure brusque des axes aux réponses parfois loufoques (comme celle de l’Eventreur).

Quant à la fin, elle est ouverte, large, comme l’avenue d’une saison –improbable peut-être – d’une deuxième saison. C’est frustrant.

Mention cependant spéciale à l’épisode 12.5 et 25.

Le graphisme avait été l’évènement majeur de me refus à regarder, cependant je n’ai plus vraiment prêté attention à ceci dès le premier épisode vu. Un chara design simple et fluide. Quant à l’OST, certaines musiques sont répétitives mais sous-entendent telle ou telle action, nous entre facilement dans la tête et ne sont aucunement dérangeantes pour les oreilles, étant dans l’idée globale de la série.

Une série à conseiller ? Oui. Pour son scénario intéressant et dans la mise en scène (retour sur les épisodes précédents, utilisation du flash-back à un moment, conversations via le site des Dollars pour expliquer des évènements qui se passent très souvent utilisés)

Pour ses personnages charismatiques hauts aux couleurs dans certains principes comiques sont répétitives mais aucunement abusive, par exemple, entre Shizuo et Izaya.

Durarara ! est à voir, à revoir !

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

FanCompagnie, inscrit depuis le 28/08/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.048 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.175708 ★