Ni queue et encore moins de tête

» Critique de l'anime Durarara!! (TV 1) par freeman_357 le
16 Juillet 2014

Durarara!!, ça aurait pu être mignon, fantastique, sérieux, mystique, moralisateur, bourrin, introspectif ou décalé mais ça n'est rien de tout ça. Ou si, c'est une tambouille de genres.

Passons au scénario :
D'épisodes en épisodes, on nous fait croire qu'il va se passer quelque chose de fort pour l'un des personnages, avec des pseudos montées de drame ou de mystère "qu'on a trop envie de voir la suite". Le problème, c'est que ça ne vient pas, le scénario semble comme subi par les personnages principaux et même secondaires.
Et encore, c'est beaucoup dire de parler de "personnages principaux" car le trio de lycéens ne casse finalement pas des briques à part surfer sur le net, chatter sur des chan obscurs, porter un foulard jaune ou encore avoir de gros seins...
Un gros manque de charisme et des interactions moyennement crédibles.

Le triangle amoureux n'apporte rien ou presque, à part peut-être quelques prétextes pour faire avancer l'histoire.
Le "méchant", la figure d'opposition si j'ose dire, n'est pas non plus très charismatique et souffre comme comme les autres personnage de ne pas avoir été exploité de manière appropriée pour envoyer du lourd. Je l'aurait aimé psychopathe, manipulateur et porté sur la violence psychologique et le déchirement entre les êtres. Mais non, il n'est pas un baron du mal. Le pauvre n'est pas aidé par les non-héros qu'il s'amuse à taquiner ; avec de mauvais chevaux on ne fait pas de grandes courses...
L'histoire de Celty la motarde est également une arnaque totale.
Dommage, ils avaient pourtant un bon potentiel nos personnages.

Côté action c'est lent, on attend que l'histoire prenne et que l'intrigue nous pète à la gueule comme ça peut arriver mais ce fut pour ma part toujours une déception.
Chaque morceau d'intrigue promet quelque chose de sympathique au début mais ne va jamais loin et on reste sur sa faim un moment avant de trouver ça fumeux voir bâclé par la suite, tout désillusionné qu'on puisse être.
Ça part dans tous les sens et l'histoire de chaque personnages ainsi que leurs points de vue sont évoqués, mais les 24 épisodes ne suffisent pas pour qu'un s'attache réellement à l'un d'eux. C'est creux et pas très passionné ; ça manque cruellement d'intensité, qu'elle soit psychique ou dans l'action.
Quand le puzzle de l'intrique s'est révélé, ma réaction fut "Tout ça pour si peu ?".

Eh oui...
L'histoire choisit certes d'être surréaliste mais n'exploite pas assez les possibilités ouvertes, on reste donc dans le flou sans comprendre ce choix scénaristique.
Le concept des gangs est regrettablement survolé de manière superficielle et peu cohérente (même dans le contexte). Donc encore une fois on dirait un prétexte à l'histoire plutôt que véritable thème d'importance bien développé.
Je ne vous cache pas que côté baston, j'ai été déçu également.

On aurait pu attendre également quelque chose de plus profond au niveau réflexion/introspection mais ça reste assez maigre également. Le "gang" des Dollars, ceux sans couleur auxquels le citoyen lambda que je suis aurait peut-être pu s'identifier ; un genre de majorité silencieuse et bienveillante blahblah, réflexion blahblah...
Non, Paranoïa Agent m'a infiniment plus touché et excité le bulbe que Durarara!!.

Malgré tout j'ai regardé jusqu'au bout, en attendant que quelque chose me frappe !

Côté graphique :
J'ai beaucoup apprécié les graphismes, en particulier les décors qui sont pour la plupart bien sympathiques.
C'est coloré, varié, bien fini et ça regorge de détails. Un vrai plaisir pour les yeux, j'apprécie.
Le chara-design est correct, sans trop de détails mais agréable.
L'animation me semble aussi correcte, sans en faire des tonnes car il n'y a aucune scène qui le nécessite vraiment (rappelez-vous ce que j'ai dit plus haut), mais c'est propre globalement.

Bande son :
Pas marquante, opening sympa sur la première partie, ending ok sur la deuxième.
Au sein des épisodes, c'est correct mais pas mémorable, et ça colle au reste dans l'impression de mal exploité.
Les thèmes barrés jazzy ou fantomatiques le sont trop pour l'histoire qui manque de relief, ça décrédibilise l'ensemble.
Le thème de Mikado (piano et flute) dans les moments post tension / résolution est gentillet, lisse et devient énervant comme le personnage.

Conclusion :
Pour ma part, une déception qui m'aura fait espérer jusqu'au derniers épisodes.
Je crois qu'après les premiers épisodes, j'ai attendu quelque chose de la série mais ça n'en a pas pris la direction et l'intensité. Il y a plein de petits points positifs, mais cet anime aura voulu exploiter trop de genres et d'idées rendant l'ensemble incohérent et fade.

Ma note :
4, +1 pour le graphisme agréable.

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (7)
Amusante (0)
Originale (0)

8 membres partagent cet avis
16 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

freeman_357, inscrit depuis le 11/01/2011.
AK8.1.13 - Page générée en 0.049 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.171003 ★