Yuno...Quelle "atypique" personne n'empêche...ou presque !

» Critique de l'anime Mirai Nikki par TonyTrip le
13 Août 2013
Mirai Nikki - Screenshot #1

Un des points forts de cet anime est (d'après moi) Gasai Yuno : cette anti-héroïne "yandere" (cela signifie une personnalité au faible mental qui, malgré la sympathie et la douceur dont la personne peut faire preuve, sombre progressivement dans la folie) est vraiment attachante (malgré son coté "psychopathe"), car elle arrive à agir avec gentillesse (mais parfois faut dire que c'est d'un niais...), est charismatique et a une personnalité plutôt atypique et mystérieuse (on peut très vite se demander pourquoi elle aime tant "Yukki" et les raisons qui l'ont rendue comme cela notamment).
Or, quand on voit Yukiteru Amano, qui est le protagoniste principal donc, on se dit que l'anime a déjà été en partie...gâché: on doit se coltiner une "tapette" qui pleure trop souvent pour un rien (il suffit qu'il s'embarque dans une situation embarrassante pour avoir les larmes aux yeux...désespérant !). Heureusement, son cas s'améliore par la suite et justifie davantage pourquoi il s'agit au final d'une sorte "d'anti-héros". Bref, un des points faibles de l'anime à mon avis !
En se focalisant sur les autres personnages secondaires, il y en a des pertinents et des inutiles, plus exactement, parmi ceux faisant partie de la première catégorie il y a par exemple "Ninth" (Minene Uryû) : ce perso m'a paru plutôt intriguant et a un passé sombre. Tandis que parmi ceux faisant parti de la seconde catégorie il y a par exemple "Mao Nonosaka" (c'est juste une perverse à la personnalité quelconque).
Bref, la pléthore de personnages est plutôt inégale, car parfois on n'a pas le temps de s'attacher à certains possesseurs des "journaux du futur".

Mirai Nikki - Screenshot #2Sinon, graphiquement et techniquement c'est très correct: les animations sont bien faites, les scènes d'action sont dynamiques...Pourtant, il y a un détail non insignifiant qui fait vraiment tache à l'anime par rapport au manga : les censures! Elles sont juste trop nombreuses (cela nuit à certaines scènes et décrédibilisent la violence dont elles peuvent faire preuve) et sont à base de fonds noirs, de floutages et de fonds blancs...C'est pour moi un autre point faible de Mirai Nikki.

Le scénario est plaisant à suivre: l'ambiance est à la fois légère (y a des situations burlesques et quelques-unes..."d'amour") et sombre et mature (le fait qu'il s'agit d'un "survival game" où on doit s’entre-tuer, etc).
Qui plus est, malgré que ce soit plus prévisible qu'imprévisible, "les journaux du futur", qui changent constamment le futur prévu des challengers, permettent à certaines scènes d'être remplies de suspense.
Par contre, la fin m'a semblé inachevée et simpliste dans sa conception (à noter que l'OAV nommé "Mirai Nikki: Radial" a le mérite de rendre cette fin plus explicite !).

Enfin, il y a la bande-son, que ce soit les seiyûs, les openings (je les ai trouvé géniaux d'ailleurs) et endings ou encore les musiques d'ambiance, l'anime s'en sort très bien !

Résultat, Mirai Nikki m'a convaincu et fait passer un bon moment avec une Yuno effectivement..."captivante"!

Edit (le 24/02/2014): Il semblerait que les dites censures dont je parle dans ma critique n'ont plus lieu d'être si on trouve la bonne version!

6,5 ou 7/10 ? Et bien, un peu des 2 tout en sachant que j'ai arrondi la note (indulgence quand tu nous tiens).

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

TonyTrip, inscrit depuis le 03/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.035 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.174239 ★