Bakemonogatari

Bakemonogatari

Koyomi Araragi est un jeune étudiant de 3eme année qui fut autrefois vampire. Il fait la rencontre de Hitagi Senjougahara, une de ses camarades de classe, suite à un incident. Il découvre ainsi le secret de cette dernière qui tente de le protéger en le menaçant. Cependant, Koyomi lui propose son aide en lui présentant Oshino Meme, un homme mystérieux qui pourra l'aider à résoudre son problème.

Synopsis soumis par allbrice

Hiroshi Kamiya (Koyomi Araragi), Aya Hirano (Shinobu Oshino), Chiwa Saito (Hitagi Senjougahara), Emiri Katou (Mayoi Hachikuji), Eri Kitamura (Karen Araragi), Kana Hanazawa (Nadeko Sengoku), Miyuki Sawashiro (Suruga Kanbaru), Takahiro Sakurai (Meme Oshino), Yui Horie (subasa Hanekawa), Yuka Iguchi (Tsukihi Araragi)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Bakemonogatari
  • Editeur: Dybex, Nolife (TV), Wakanim (VOD)

12 épisodes ont été diffusés mais trois supplémentaires sont distribués sur le site officiel sous forme d'ONA et sont présents en tant qu'épisodes spéciaux dans l'édition DVD/BR. Cette édition comporte également un épisode 5.5 - Special Recap qui constitue le récapitulatif des 5 premiers épisodes.

  • Bakemonogatari - Screenshot #1
  • Bakemonogatari - Screenshot #2
  • Bakemonogatari - Screenshot #3
  • Bakemonogatari - Screenshot #4
  • Bakemonogatari - Screenshot #5
  • Bakemonogatari - Screenshot #6
  • Bakemonogatari - Screenshot #7
  • Bakemonogatari - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par jinrho78 le 29-03-2017

5
ALLO? BIENVENUE CHEZ FAN SERVICE +++! QUE PUIS-JE POUR VOUS?

On en revient décidément encore et toujours à ce bon vieux fan service! Notre meilleur ennemi s'est débrouillé pour dégotter un siège permanent au conseil d'administration de la Japanimation et avec droit de veto s'il vous plaît! Il semble même être devenu l'actionnaire majoritaire du studio Shaft grâce à Bakemonogatari, son cheval de Troie. D'ACCORD je conçois et j'admets que le fan-service, héritage Otaku inhérent au manga culturellement parlant, soit présent dans une oeuvre. C'est un moindre mal qui je considère avec la plus grande objectivité possible, le fan service peut même, dans un contexte précis trouver sa place et participer au propos. Ce qui me gêne dans Bakemonogatari [...] Lire la critique

#Par orphée le poète le 04-11-2015

8
Un bon gros nanar assumé pour des tranches de rires et de réflexions déroutantes

Etant donné que la 7ème saison voit le jour et que le film approche à petit pas, j'ai décidé de faire une critique du premier opus de la saga de Shaft/Shinbo, adaptée des livres de NisiOisin: Bakemonogatari. Aussi étrange que ça puisse paraître, cette série pourtant compliquée à réaliser a eu droit à un succès inattendu et incroyable au Japon, avec une fan-base puissante et un grand nombre de détracteur. Cette série divise autant les spectateurs que le réalisateur lui-même, Akiyuki Shinbo, qui signe probablement là son oeuvre la plus caractéristique de son ère Shaft. Un mot sur ce réalisateur que j'apprécie personnellement beaucoup, il s'agit un peu du Robert Rodriguez de l'animation [...] Lire la critique

#Par Azelas le 30-09-2014

6
L'esthétique ne fait pas tout

Bakemonogatari c'est l'adaptation d'une série de light novels que je n'ai pas lu donc il n'y aura pas de comparaisons ici. Alors, Bakemonogatari, sa raconte quoi ? Eh bien c'est l'histoire de Koyomi Araragi, lycéen de 17 ans qui peu de temps avant le début de l'anime était un vampire mais à put redevenir en grande partie humain grâce à l'aide de Meme Oshino, une sorte d'exorciste. Après sa, Koyomi va lui-même se mettre à aider des personnes confrontées à des problèmes surnaturels tels que des possessions démoniaques, des fantômes ou des malédictions. La première chose qui frappe dans cet anime est l'aspect visuel. Le studio Shaft impressionne avec un chara-design superbe, stylisé et [...] Lire la critique

#Par TonyTrip le 10-05-2014

7
Demeurer atypique ne s'avère pas forcément un gage de qualité...

Ainsi, ici bas on a affaire à une autre production au style graphique typique de Shaft (ayant déjà adapté le non plus conventionnel Sayonara Zetsubou Sensei de manière similaire, pour les connaisseurs)...Retour sur une totale découverte pour moi d'une des productions phares de ce dit studio d'animation japonaise. Impossible selon moi donc d'omettre que s'il y a réellement une caractéristique qui sied si bien à Bakemonogatari c'est justement "l'audace" de sa mise en scène (moderne) couplée à des graphismes magnifiquement colorés et laissant libre cours à des décors contrastés et résolument minimalistes (en plus d'ailleurs de leur tendance à se vouloir contemplatifs): en cela, cet anime [...] Lire la critique

#Par Anon le 22-12-2013

9
Dans la Japanime, il y a des OVNIS....

Bakemonogatari. Première partie de la saison 1 de Monogatari Séries, dont le découpage chronologique en embrouille plus d'un tant il est complexe. Le scénario en lui même n'a rien de bien exceptionnel: un adolescent qui va aider des gens à lutter contre des problèmes surnaturels, gens qui seront tous de jolies demoiselles. On s'imagine donc le shonen harem basique. Que nenni. Dès le premier épisode, c'est une baffe monstrueuse qui nous arrive en pleine figure... Qu'on se le dise, Bakemonogatari repose essentiellement sur le dialogue. Amateur de bastons interminables, passez votre chemin. Cet anime a une réalisation très spécifique: décors minimalistes extrêmement contrastés, [...] Lire la critique

#Par soma86 le 16-02-2013

2

Soporifique ! Ce truc n'a aucun, mais alors là aucun intérêt... Je ne suis qu'à l'épisode 6 et pourtant je sens que je ne pourrais pas achever cette série de pourtant seulement 15 épisodes. Quand je vois qu'il m'a fallu plus de quatre mois pour en arriver là, je comprends qu'il est temps de laisser tomber. Qu'est ce qu'on regarde exactement ? Quel charme la série est elle censé mettre en avant ? Je n'arrive pas à croire qu'on puisse s'extasier devant un tel vide scénaristique. Pourtant 15 épisodes c'est court je ne devrais pas avoir autant de mal à ne pas regarder ma montre toutes les dix secondes, alors pourquoi mes yeux descendent-ils inexorablement vers celle-ci ? Pourquoi je [...] Lire la critique

#Par Nakei1024 le 14-12-2011

8

Bakemonogatari, ou les déboires d’un lycéen confronté malgré lui à des créatures surnaturelles qui vont lui mener la vie dure… La première chose qui frappe avec cet anime, c’est sa réalisation extrêmement minimaliste. Très peu d’animation, beaucoup de plans fixes aux couleurs saturées et de fonds monochromes remplis de messages que l’on n’a pas forcément le temps de lire, le tout dans le plus pur style Shaft, voilà comment se présente de manière simplifiée cet anime. Doit-on pour autant en conclure qu’il est mauvais ? Que nenni. Autant le dire de suite, je me suis régalé devant chacun des épisodes, grâce aux dialogues très inspirés et joutes verbales entre protagonistes. A la manière [...] Lire la critique

#Par Numenorian le 05-05-2011

9

Il est 20:27. Je viens à peine de finir ma longue critique. Je clique sur poster… Désolé une erreur c’est produite :,-( Argh !! Vite, je fais précédent, maudissant ma stupidité de n’avoir rien sauvegardé, priant les dieux du temps perdu de n’avoir pas jeté leur regard sur moi… Mais le monde est cruel et ma superbe production a été effacée. La lassitude m’envahit, et je pense éteindre l’ordinateur. Dois-je recommencer ? … … Oui, car Bakemonogatari en vaut la peine ! Vite, j’ouvre Word et tache de ne pas commettre la même erreur ! Ma première impression sur l’anime fut sa redoutable modernité. Palette graphique innovante, graphisme artistiques, dessin audacieux, c’est déjà dangereux [...] Lire la critique

#Par Deluxe Fan le 23-09-2010

7

Bakemonogatari : le mieux est l’ennemi du bien Voilà un anime que je ne n’aurais jamais pris la peine de voir si les collègues d’AK ne m’en n’avaient pas fait la recommandation. Je tiens donc en avant-propos à les remercier pour leurs conseils avisés. Ensuite, il faut savoir que je ne connaissais absolument pas le studio Shaft ainsi que leur travail, je n’aurais donc pas d’arguments à faire valoir sur le sujet. Mais bon, il y en a suffisamment dans la série elle-même pour écrire une bien belle critique. Bakemonogatari késako ? Il s’agit au départ d’un roman que j’ai pas lu, édité au Japon où j’ai pas été. Adapté en animé par le studio Shaft que je ne connais pas, 12 épisodes furent [...] Lire la critique

#Par LordFay le 11-09-2010

9

Bordel. Bakemonogatari. Tout m'a plu et je suis resté scotché devant mon écran, tout au long des 15 épisodes. Bakemonogatari est une expérience unique, qui ne peut laisser personne indifférent. Commençons par l'aspect graphique, et c'est déjà un gros point. L'animation est irréprochable, et les dessins, non contents d'être de très bonne qualité, ont une identité très forte qui rendent l'ensemble reconnaissable en un clin d'oeil. La patte de Shaft est ici sublimée et tous les effets visuels très caractéristiques de ce studio sont ici exploités d'une façon magistrale. C'est ainsi que l'on observera toutes sortes de jeux de couleurs, très différents d'un arc à l'autre (l'anime compte 5 [...] Lire la critique

#Par orphée le 06-06-2010

10

J'ai volontairement pondu cette critique après avoir vu uniquement les 12 premiers épisodes sur 15 (car les 3 derniers n'ont jamais été diffusé, et sont donc plus durs à trouver, voire impossible pour le 15) Donc cette série m'a plu dès le premier regard (coup de foudre?), c'est du Shinbo déchainé, probablement le plus artistiquement soigné parmi ceux que j'ai vu, hormis "Le Portrait de Petite Cosette". La réalisation graphique est magnifique, et on est constamment soumis à la touche artistique de Shinbo avec des couleurs qui choquent parfois, des mises en scènes psychédéliques. Un régal pour les yeux. Pour ce qui est de l'intrigue, elle est très surréaliste, divisée en 5 partie dont [...] Lire la critique

#Par Enostix le 07-02-2010

7

Alors, bakemonogatari, véritable anime au scénario diffus, ou simple succession d’histoires n’étant qu’un prélude à une suite plus convaincante ? Difficile de trancher selon moi. En fait je dois le dire, ça m’a plu, ça m’a vraiment plu, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut lui pardonner ses lacunes. Première chose, l’anime est signé shaft, a prendre comme un avantage ou un inconvénient, faut voir. Ici, caractérisé par son ambiance un peu glauque, ses décors assez vide hormis les personnages récurrents, et les dialogues un peu (beaucoup ?) wtf (moins que ceux de sayonara zetsubou senseï, quand même). D’ailleurs les doubleurs du professeur itoshiki dans SZS et d’araragi sont les [...] Lire la critique

#Par Krokko le 31-10-2009

8

Dans le genre, Sayonara Zetsubou Sensei était déjà un sacré OVNI mais Bakemonogatari atteint les sommets de la Guerre des Etoiles. Il Faut le dire, à la fin de chaque épisode, on en ressort essouflé, haletant, les yeux larmoyants et le coeur bondissant. Non ce n'est pas une série de tout repos, en parti à cause des nombreux sous-titres un peu partout, mais pas seulement. Comme dans son prédécesseur, les petits détails foisonnent, les minis trucs qui arrachent un sourire, il y en a partout! Mais si cela fait en grande parti sa force, ce délire profondémment cosmique peut parfois être agaçant. S'il dispose de qualités graphiques indéniables (comme l'on peut le constater avec les images de [...] Lire la critique

#Par BelleZeBat le 18-08-2009

3

Encore une fois chez Shaft. Un anime au style ultra-reconnaissable pour qui a vu ne serait-ce qu'un épisode de Zetsubou Sensei ou Maria Holic. Un anime où, en regardant les graphismes, la narration, le rythme, on serait tenté de dire qu'il a du potentiel. Et puis, comme avec les deux animes sus-cités, rien derrière. Les épisodes sont fait de la même toile de vide scénaristique absolu comblé par du n'importe quoi. Ca peut-être très bien fait, l'anime qui raconte n'importe quoi, c'est même une spécialité japonaise, mais ça ne marche pas à tous les coups ... En l'occurence, on reste sur le même genre de rythme lent, contemplatif et vaguement déprimant de Zetsubou Sensei. Mêmes effets, [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.352 seconde - 20 requêtes ★ DB.8.0.168319 ★