Critique de l'anime Bleach

» par SoulJapanExpress le
15 Mai 2011
| Voir la fiche de l'anime

Bleach est un concept auquel j'avais complètement adhéré et que je supporte toujours aujourd'hui. Même si j'ai à présent rangé mes pompoms, l'anime reste un solide coup de coeur qui ne cesse de me surprendre (en bien et en mal). Première chose qui m'avait eu dans ma jeunesse (naïve), le choc visuel. Graphiquement c'était fait dans l'original (avec du recul, je sais maintenant qu'il y'a tellement mieux), point fort number one. Visuellement c'est assez soigné et ça accroche, le chara design est pertinent et fait ressortir le charisme des différents personnages (les bons certes mais surtout les "mauvais").

Bleach c'est un shonen, on ne vous apprend strictement rien, sinon, il faut tout recommencer à zéro. On retrouve dans cet anime tous ces mêmes ingrédients qui font le succès des top du Jump, héros, aventures, compagnons, gros méchants, comédie, tristesse, passion, surnaturel et une dizaine d'autres condiments à incorporer à la sauce. "Je me réveille un beau matin et je deviens shinigami "remplaçant" le soir. Maintenant vous allez suivre mes aventures et voir comment ça se passe". Franchement ils ont fait fort dans le fil conducteur, c'est très pauvre et la grosse arnaque c'est que cela suit un concept plutôt bon voire même très prenant, cela permet de combiner une infinité d'arcs au fur et à mesure des épisodes. Le scénario c'est autre chose, pour que cela traine en longueur, il faut une quête sans fin. Les montagnes russes scénaristiques et les traversées de désert successives que l'anime prend plaisir à adopter auront été des douches froides. C'est bien d'avoir trouvé un puit d'imagination, le problème c'est que même si il ne se tarit jamais, il y'a quand même des traversées de désert, 'sans eau, pieds nus, dans l'attente désespérée de voir passer quelque bédouin dans les parages'.

C'est ce qui est proposé dans les animes, les trous noirs qui se produisent après un arc passionnant ont la fâcheuse tendance d'être tellement bâclés que ma frustration s'en est vu poussée à son paroxysme, surtout pour ceux qui visionnent la série continuellement restant à l'affût des nouvelles sur les suites. Ces épisodes sont creux, le chara design est parfois appauvri, les environnements manquent de détails et les combats manquent de fluidités. Pour résumer c'est comme si tout le travail avait été légué à une équipe de stagiaire.

Les openings, endings, thèmes (l'ensemble des réalisations musicales) profitent d'une excellente exécution (des groupes rocks, des artistes pops plus ou moins connus). Ce sont des morceaux plus ou moins dynamiques mais qui ce sont améliorés véritablement depuis le lancement de la série.

Ensuite "le vif du sujet". D'après ce que j'en ai retenu depuis le début, Bleach est un "combat" dans tous les sens du terme. C'est le point fort de la série, l'élément principal autour duquel le tout s'est bâtit, que se soit l'amitié, l'adversité, le drame ou la comédie... Ce sont des batailles continuelles qui prennent plus ou moins consistence au fur et à mesure. Certaines ont été sans aucun intérêt, d'autres auront eu le mérite de révéler le personnage principal soit par le fait qu'il endure des dégâts physiques et en tire une réelle expérience lui permettant de s'améliorer, soit parce qu'il est confronté à des situations qui demandent une plus grande maturité. Dans l'ensemble ils sont pertinents et cultivent assez bien cette dimension du 'spectaculairement votre'. Cette mise en pratique est parfois très bonne (suivant les adversaires bien entendu), parfois médiocre, mais c'est ça, Bleach, un tout.

Les thèmes du bien et du mal (des gentils et des méchants) ont bénéficié du travail 'perspicace' auquel je m'attendais, heureusement. Même si tout est un peu trop facile à digérer et que l'anime cible un public particulier, cela ne désengage pas les auteurs de proposer quelque chose de plus dense. Parfois les essais ont été bien transformés ou du moins j'ai ressenti cette volonté de proposer quelque chose de pertinent, (du bien dans le mal / du mal dans le bien) d'autres fois il y'a eu des répétions et des clichés qui ont rendu certains épisodes statiques.

Drame, comédie et super-héros. C'est un bon cocktail qui a fait ses preuves à plusieurs reprises, parfois ca retombe à plat mais c'est toujours assez divertissant d'avoir des pointes d'humour dans certains épisodes. Ca permet au scénario de souffler un peu et aux personnages de sortir de leurs phases dramatiques. Les débuts ont été bien gérés parce qu'on se familiarisait avec l'univers mais au fur et à mesure cet aspect de la série s'est amenuisé. Oserais-je dire que cela me manque? Peut-être. Une chose est sûre, Bleach traite parfois de problèmes difficiles, des dilemmes, des prises de conscience et cela agrémente le rendu réel de l'anime. Chose commune aux autres, le nombre phénoménale de personnages dans l'anime, l'effort apprécié est que à travers la série, les personnages (presque tous) sont assez (bien) développés pour que l'on puisse les identifier à défaut de ne pas s'y attacher.

En d'autres termes, l'anime a un style confirmé bien à lui dont il use plus ou moins consciencieusement. Ces derniers temps malgré le fait que Bleach ait perdu un peu de ce qui a fait son succès, après avoir fait un petit ride dans la japanimation, c'est toujours un petit plaisir de retrouver tous ces personnages.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

SoulJapanExpress, inscrit depuis le 04/02/2011.
AK8.1.13 - Page générée en 0.038 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.154490 ★