Critique de l'anime Fullmetal Alchemist : Brotherhood

» par Lyrix le
23 Août 2010
| Voir la fiche de l'anime

Une grosse blague cet anime ! Vraiment, et pourtant si vous saviez à quel point je partais confiant, certain d’être satisfait quoiqu’ils osassent. Mais non.

Je m’explique : je suis un fan absolu de FullMetal Alchemist, et bien que je sois un vrai otaku qui ne laisse pratiquement aucun anime passé, FMA reste sans doute ma production favorite à ce jour. Qu’il s’agisse du premier anime ou du manga, ou de quoi que ce soit d’autre en rapport, je ne cesse de rêver dessus.

Et POURTANT ! Je serai bref, trop bref.

64 épisodes ? Pour ce qu’ils ont mis, 51 auraient suffi, ou 30.

L’OST est si beau… alors pourquoi ils mettent TOUT le temps la même chanson ? Sérieusement, pas une, mais deux fois par épisodes, on a le droit au solo de violon qui monte dans les aigus progressivement (j’ai oublié le nom de ce morceau) pour accentuer l’effet dramatique de la scène qui, dans 50% des cas, ne l’est pas mais alors pas du tout ! Une blague je disais.

Les beaux petits gags du manga sont réduits à néant (genre le petit panda, par exemple).

Les graphismes me semblent moins bons que dans le premier anime mais là ce n’est qu’une supposition. En tout cas, nombreuses scènes laissent à désirer niveau design, comme certain personnages aux coupes rectangulaires et têtes faîtes en deux traits trois mouvements. Même Mustang, l’irrésistible et surpuissant héros de cette série, fait fuir avec sa coupe kappa.

Autre chose, un point qui a été très justement souligné dans une précédente critique: certaines histoires sont COMPLETEMENT bâclées! Je pense à celle de Tucker et de sa chimère, qui ici n'a ni intérêt ni effet, ni rien du tout, mais si vous saviez à quel point la même histoire m'avait remué dans le premier anime...

Bon j’ai beaucoup craché là, mais suis tout à fait conscient d’embellir ma déception, tout simplement parce que, en comparant avec le premier anime, ce truc était teeellement chiant à regarder.

Bien sûr, j’ai adoré plein de choses : les combats notamment sont bien plus travaillés (en particulier le show de King Bradley à la fin, mythico-sublime) ; Envy, Ed et Mustang ont gardé leur classe et caractère naturels, certaines musiques restent très belles ...

Ah oui, en parlant de King Bradley… Wrath : la colère ? Pas flagrant je dis. Je le vois toujours comme le Pride du premier anime.

En un mot : un anime pénible à regarder. S’il te plaît, ô Toi qui passe ici et désire découvrir cette sublime création qu’est FullMetal Alchemist, courre voir le premier anime, et contente t’en.

J’étais bien loin des larmes que tant ont versé au 63 et 64emes épisodes…

J’étais bien loin des larmes que j’ai versé au premier anime.

(Pardon pour cette critique basée sur une comparaison avec FMA 2000, mais comment aborder autrement que dans cette totale subjectivité une reprise de la même aventure ?)

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (1)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
2 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Lyrix, inscrit depuis le 08/01/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.05 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.149584 ★