Si tu ne crois pas en toi, crois en moi qui croit en toi !

» Critique de l'anime Tengen Toppa Gurren Lagann par Pixy le
21 Décembre 2013
Tengen Toppa Gurren Lagann - Screenshot #1

Tengen Toppa Gurren Lagann est un de ces animes qui ne laisse pas indifférent, je dirai même qui reste gravé une fois celui-ci terminé. Le pitch semble classique. Les hommes sont confinés sous Terre car la surface est inhabitable, peuplée de monstres. Seulement, l'intrépide Kamina n'y croit pas un mot et clame haut et fort avoir déjà vu le ciel et le monde extérieur. Son but ultime : Y retourner pour retrouver son père. « Mattete Ojisan ! »

Episode 1 et 2 visionnés, les bases sont posées et puis après ? On nous parle vaguement de mechas. Mouais n'étant pas fan, je regarde ça un peu perplexe. Et finalement, je continue sur ma lancée et j'enchaine les épisodes. Et bordel, la claque. Des musiques superbement intégrées qui feront monter la tension et l'intensité des scènes de manière remarquable. De l'humour en veux-tu en voila, de l'action et des combats à couper le souffle. Des répliques cultes, des poses classes. Et puis une animation qui déchire, hormis celle de l'épisode 4 qui pue grave, mais sinon absolument rien à redire. C'est fluide, dynamique et esthétique. Bref, un condensé de bonnes choses.

Tengen Toppa Gurren Lagann - Screenshot #2ROW ROW FIGHT THE POWAA

Le nombre de personnages est impressionnant. Charismatiques ou pas, importants ou pas, ils ont tous leur petit moment de gloire mais l'on retiendra surtout quatre noms : Kamina, Simon, Yoko et Kittan. Tremblez pauvres fous ! Ils sont les pilliers de la Gurren-Dan, ou en moins classe la Brigade Gurren, et portent à eux-seuls la majorité des épisodes. Kamina, un homme extravagant qui semble tout faire dans la démesure. Il porte une confiance aveugle en Simon et lui apportera toujours son soutien. Il est le personnage qui sort de loin les répliques les plus stupides et incompréhensibles qui soient, mais elles sont tellement empreintes de classe qu'on lui pardonnera. Simon le foreur, un garçon qui a perdu ses parents et qui passe désormais son temps à creuser. C'est quelqu'un dont on se moque facilement. Il est peureux et pas du tout aventureux, il se laisse aisément embarquer dans des situations alambiqués. La phrase qui résumera le mieux ce perso est "une vrille pour transpercer les cieux". Yoko, j'aurai presque envie de résumer sa personne par : boobs mais je ne le ferai pas. C'est une jeune femme qui manie parfaitement son énorme fusil. C'est une tireuse hors-pair qui aidera notre duo dans bien des situations. Enfin, Kittan. Ben Kittan en fait, il n'a rien de particulier. C'est juste un homme ordinaire qui a la classe.

Tengen Toppa Gurren Lagann - Screenshot #3Clairement, l'anime se compose en deux parties distinctes. La première nous plonge vraiment dans le bain, on prend notre pied. On a le droit à des combats grandioses sur fond sonore tout aussi épique. Le temps où les hommes tremblaient enfermés dans leur galeries souterraines est révolu. Ils sont forts, insouciants et se frayent un chemin à coup "Who the hell do you think we are ?!" -- Gurren-Dan biensur ! Et quand vient la fin de la première partie, on se sent satisfait de ce que l'on voit, on sait très bien que ça pourrait faire une superbe fin et on aurait presque envie de dire en soupirant "putain, c'était bon" mais là, surprise. Ce n'est pas terminé, ce n'était même que le commencement. La deuxième partie démarre et...wah. Je ne pense pas avoir de vocabulaire assez riche pour définir cette suite. Comme je me suis mise d'accord lors d'une récente discussion, le meilleur mot pour caractériser ces 18 autres épisodes est : Badass. Ou alors, épique, grandiose, nawak, superbe, bouleversant, touchant, kyaa kyaa. Ahem. Bref, vous l'aurez compris on nous en met plein la vue jusqu'aux dernières minutes du dernier épisode. L'histoire part loin, les personnages que l'on a connu ne sont plus les mêmes, il y a l'expérience derrière qui a forgé chez certains un fort caractère. ~ Ô mon ami Rossiu ~

En gros, Tengen Toppa Gurren Lagann, TTGL pour les intimes, est vraiment un anime à voir. Un must see comme on dirait. Je ne vois même pas comment on pourrait passer à côté de ça, ne pas se laisser emporter par le délire. Beaucoup diront que la série part trop loin dans le n'importe quoi. Alors oui, on va pas se leurrer c'est vrai, mais l'intensité de ce que l'on nous montre est tellement puissante, impressionnante, renversante même, que l'on est obligé d'apprécier, de ressentir quelque chose. A condition qu'on le veuille vraiment. Parler à nouveau de cet anime fait remonter en moi des émotions. Il fait partie de ceux qui m'ont marqué. Et j'aurai presque envie de le revoir à nouveau alors que je l'ai revu il y a à peine quelques jours. TTGL, une expérience à vivre assurément. Et puis sinon, ben tant pis pour toi.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (6)
Amusante (1)
Originale (0)

5 membres partagent cet avis
2 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Pixy, inscrit depuis le 22/09/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.058 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.189740 ★