Critique de l'anime Tengen Toppa Gurren Lagann

» par kuchiki byakuya le
11 Octobre 2008
| Voir la fiche de l'anime

TTGL est un animé intemporel, comme Cowboy Bebop et autres monstres de la japanimation. Mais celui-ci se démarque encore plus. TTGL apporte un peu de sang neuf.

Alors je vais en choquer plus d'un mais j'ai été... déçu. Ce n'est pas de la mauvaise foi ou histoire de me démarquer des autres mais à mon sens, cette série pêche par excès, avec des situations toujours improbables et j'en passe. Vous me direz: n'est-ce pas le but de TTGL? Bien sur mais ca n'excuse rien.

On voit clairement que l'animé se découpe en 4 parties, qui malheureusement ne sont pas toutes d'égale qualité. La première tient lieu d'introduction et pose les bases de cette bande de foreurs déjantés qui rêve de voir la surface. Humour à gogo, combats à profusion, présentation des personnages, c'est un très bonne entrée en matière. La seconde est sans doute la meilleure pour moi. Plus sérieuse, on voit où la série se dirige et chaque épisode est un plaisir. Ensuite, la troisième partie (qui s'apparente au début de la saison deux) est encore plus sérieuse mais pas dans le bon sens. Trop éloigné du début, on peine à reconnaitre cette extraterrestre, même si les personnages apparaissent sous un angle différent. D'ailleurs, il faut noter que la dernière partie est totalement à l'opposé, beaucoup plus proche de la seconde partie. Néanmoins, la fin ressemble à un grand n'importe quoi. Bref, des parties inégales dans leur intérêt qui ne m'ont pas toutes procurer le même plaisir.

Par certains cotés, TTGL est proche de DBZ ou des Chevaliers du Zodiaque car le héros remporte toujours la victoire même si tout le monde lui dit que c'est impossible. Mais la force du coeur est plus forte que tout, etc... en gros, le baratin officiel. Pour se rendre compte de cela, il faut regarder le début et la fin. Que de chemin parcouru pour une bande de primates analphabètes. Ce genre de quête irréalisable me fait toujours autant rire, surtout lors des grandes phrases du héros alors que tout le monde a abandonné. C'est en ça que TTGL pêche par excès car, même si l'on a conscience que c'est le but de l'animé, c'est lassant sur la fin.

Par contre, la grande force est sans conteste les personnages variés et bien traités. Simon, héros malgré lui, se révèle plus fort qu'il n'y parait et son évolution est la plus intéressante car il passe par tous les niveaux. Yoko aurait pu devenir un protagoniste phare mais elle est en réalité sous employé, disparaissant même quelques temps. Puis, elle reste en retrait alors que son apport à la série ne laissait aucun doute. Leeron est celui qui m'a le plus fait rire car quelque soit la partie, il garde la même dégaine, le même humour louche mais hilarant. Nia, bien que très énervante au début, devient essentielle car sa naïveté apporte beaucoup à l'équipage et surtout à Simon. Je ne peux pas citer tous les protagonistes car il y en a trop mais la plupart sont des bons vivants, prêt à se sacrifier pour protéger ceux qu'ils aiment et à suivre Simon en enfer s'il le faut.

Ce qu'il faut retenir c'est que chaque personnage apporte une chose au héros, en bien ou en mal, mais qui lui permet d'avancer et d'évoluer.

Le chara-design est indescriptible. En effet, pas très beau à première vue, je n'en imagine pas un autre pour ce genre de série. C'est un peu le même cas que pour Cowboy Bebop. Le chara-design fait le charme de la série. Il ne trouve pas sa place dans la 3ème partie car il s'adresse à un genre déjanté. Mais dans l'ensemble, j'adore. Le mecha-designer a du se faire plaisir et moi qui suit pourtant allergique aux mechas, j'avoue que j'ai été envouté.

La musique est bonne mais pas incontournable. L'opening est enjoué mais les thèmes manquent un peu de profondeur. J'ai adoré la musique qui revient pour les grands combats et qui colle parfaitement aux situations.

Des qualités certaines mais qui ne suffisent pas à TTGL pour faire partie des mes coups de coeur. J'admets que je n'oublierai pas cet animé de si tôt (sur la forme par exemple) mais pour le fond, je reste sceptique. Le mot qui me vient à l'esprit pour cette série est "trop". Qui sait? Peut-être que je changerai d'avis dans quelques temps.. Mais pour l'heure, j'attribue un 6 (comprenez 6,5) car le sentiment de déception a été le plus fort.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

kuchiki byakuya, inscrit depuis le 24/08/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.052 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.189740 ★