Critique de l'anime Tengen Toppa Gurren Lagann

» par EroBaka le
02 Septembre 2008
| Voir la fiche de l'anime

Mes goûts en matière d'anime se veulent anti-shônen, et TTGL (abréviations de Tengen Toppa Gurren Lagann) est l'excellence exception qui confirme la règle.

Je n'aurais vraiment peu de choses à dire le long de cette critique car mes mots ne pourront décrire parfaitement ce que j'appellerai une "tuerie de l'animation japonaise".

Au niveau des dessins (hormis l'épisode 4 si mes souvenirs ne me jouent pas de défauts, du à un changement de dessinateur), pour un shônen, ils sont tout bonnement sublimes, une merveille aussi bien le chara-design que les méchas. De même pour l'animation, ça se veut fluide, qui plus est que ça n'arrête pas d'exploser dans tous les sens, les jeux de lumières, d'explosions sont très bien gérés, ça en met trop à la vue, mais c'est loin d'être déplaisant, au contraire, ça fait sourire voire rire devant tant de grotesque.

Côté humour, cet anime est vraiment à prendre à la légère et au moins au 60ème degré, j'entends déjà d'ici "Les méchas se transforment au damne des passagers sans pour autant subir le moindre problème corporelle" ou alors "la gravité n'existe pas dans cet anime ? A croire que la réalité n'est plus de ce monde" et c'est exactement ça.

TTGL se veut être un anime qui défie les lois de la science (c'est même dit dans un épisode) mais il faut aussi savoir que justement parce que c'est un anime que tout est possible. Quand on regarde Star Wars, on ne pense pas à des choses du genre "Les chasseurs spatiaux ne devraient faire aucun bruit dans l'espace puisque les molécules dans l'espace se réduisent au nombre de zéro".

Le but de cet anime est de nous donner du plaisir, un plaisir qui s'avère être à la limite de l'excitation, on en tremble par moment, on en frémit, on en a des frissons tellement c'est bon, du fait d'être carrément à fond dans le trip.

De plus, de légers clins d'œil sont parfois montrés aux gens (comme les explosions à la Evangelion ou même Dragon Ball [explosions qui devraient détruire la planète X3]). Je ne vais pas non plus trop parler des exagérations de l'anime sous risque de spoiler une grosse partie.

Musicalement, c'est du tout bon aussi. Je n'aime logiquement pas le rap, mais celui incorporé dans l'anime est sublime, et il m'arrive de pousser la chansonnette une fois de temps en temps ("Do the Impossible, See the Invisible, raw raw, Fight the Power! Touch the Intouchable, Break the Unbreakable, raw raw, Fight the Power!"). Pour ce qui est du reste de l'OST comme la musique Gattai Nante Kuso Kurae qui se veut hard rock dans les moments d'actions extrêmes est magnifiquement bien choisie.

Niveau histoire, ce n'est pas vraiment ce qui ce fait de mieux, en effet, à l'origine ce sont juste deux têtes brûlés qui veulent réaliser leur rêves, c'est à dire aller à la surface de la Terre et y vivre... mais pourquoi s'attarder devant un début de scénario quasi-inexistant tellement les rebonds et les sensations sont grands et nombreux. Mais voilà que la suite de l'anime se veut un peu plus poussé, en effet il y a enfin un scénario, certes pas non plus le meilleur dans la matière, mais il est là et c'est ce qu'il manquait au début.

La boucle est maintenant bouclée, on a enfin tous les éléments qui font la réussite totale de cet anime d'exception.

En conclusion: TTGL est le Shônen de l'année, celui qui surpasse tous les autres selon moi, un immanquable, ne serait-ce que pour ressentir les vibrations de la démesure omni-présente.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

EroBaka, inscrit depuis le 15/05/2008.
AK8.1.13 - Page générée en 0.054 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.190184 ★